Annonces
Annonces
» » » » Etats-Unis : une vingtaine d’élèves...

Etats-Unis : une vingtaine d’élèves poignardés dans un lycée de Pennsylvanie

2014-04-09T15:44:38+00:00 Partages

Une vingtaine d’élèves ont été poignardés, dont quatre gravement, mercredi 9 avril au matin, à la Franklin Regional High School, un établissement scolaire situé à Murrysville, à 25 km à l’est de Pittsburgh, en Pennsylvanie.

Selon le Pisttburgh Post-Gazette, les victimes seraient principalement des étudiants. Sept d’entre elles ont entre 15 et 17 ans. Interrogé sur CNN, Chris Kaufmann, le directeur d’un hôpital proche de l’établissement scolaire, a précisé que plusieurs élèves étaient sérieusement touchés :

« Il y a des blessures graves, sur les huit patients que nous avons déjà reçus, deux sont en salle d’opération et un troisième y est conduit en ce moment. (…) Les deux patients opérés, les plus atteints, avaient perdu beaucoup de sang. »

UN SUSPECT DE 16 ANS

Une personne a d’ores et déjà été interpellée par les agents de police. Selon un porte-parole de la cellule de crise du comté, ce suspect appartiendrait à l’établissement. Son nom et son identité n’ont pas été dévoilés mais l’antenne locale de CBS indique qu’il a 16 ans et aurait été armé de deux couteaux au moment des faits.

C’est juste avant 7 h 15 (13 h 15 à Paris) qu’un responsable de l’établissement a appelé les secours. Des élèves avaient été poignardés dans plusieurs salles de cours du premier étage et dans le hall, avant que les cours ne commencent. Selon le Huffingtonpost.com, certaines victimes ont été touchées dans le dos et à l’abdomen. D’autres se sont blessées dans la panique qui a suivi les agressions.

Un message d’urgence posté sur le site de l’établissement disait :

« Un événement grave est arrivé dans l’établissement. Tous les cours élémentaires sont annulés, les étudiants du collège et du lycée sont en sécurité. Plus d’informations seront communiquées dès que possible. S’il vous plaît ne circulez pas sur le campus. »

De nombreux hélicoptères ont transporté les blessés jusqu’à l’hôpital le plus proche.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL