Annonces
Annonces
» » » » » Escroquerie: le soi-disant marabout risque 2 ans...

Escroquerie: le soi-disant marabout risque 2 ans de prison ferme

Escroquerie, extorsion de fonds et charlatanisme sur la personne d’Aminata Kane et Cheikh Diop, tels sont les fait qui sont reprochés à S. Sy qui risque 2 ans de prison ferme. Le procès s’est déroulé dans la salle des flagrants délits de Dakar nous révèle Libération.

Tout a commencé au moment où l’accusé est venu au bureau d’Aminata Kane pour lui emprunter de l’argent. Ne pouvant résister aux yeux doux de ce dernier, A. Kane lui remet la somme de 87 000 Fcfa. Et depuis, le soi-disant marabout est arrivé à lui soutirer la rondelette somme de 3 500 000 Fcfa. Dos au mur, la victime saisit la police afin d’ester le sieur S. Sy, dont il n’avait plus de ses nouvelles, en justice. Après avoir mené des enquêtes préliminaires, la police découvre que le malfrat utilisait de faux noms pour menacer la femme. Au banc des accusés, il ni tout les faits qui lui sont reprochés. « un jour, je suis venu dans son bureau pour qu’elles me prête de l’argent pour acheter des cartes de crédit. Elle m’a donné 87 000 Fcfa. Mais je ne l’ai ni menacé, ni marabouté, comme elle l’affirme. Je ne mens pas moi », se défend-t-il. Mais reconnait quand même qu’entre temps, la dame Aminata Kane lui aurait versé des sommes qui ont fini par atteindre 3 500 000 Fcfa.

Prétextant la thèse du maraboutage, A. Kane ne comprend pas: « quand je lui ai donné les 87 000, il m’avait expliqué qu’il venait de perdre sa mère. Et qu’il a beaucoup dépensé pour amener la dépouille au village. Il avait besoin d’une somme pour relancer ses activités. Et depuis, il vient de temps en temps me demander de l’argent que je lui donnait sous l’effet de menaces de mort. Il me disait que si je ne lui donne pas, il allait me marabouter car tourte sa famille possédait des pouvoirs mystiques ». Fondant en larmes, la dame de poursuivre, « un jour même, son soi-disant directeur m’a appelé pour me dire que S. Sy était malade et que je devais leur envoyer de l’argent, ce que j’ai fait ». Un autre témoignage qui risque d’enfoncer S. Sy dans le gouffre. Ce gérant de multi-services du nom de Cheikh A Diop témoigne que le charlatant venait souvent retirer des sommes d’argent dans son agence. « Un jour, il est venu, accompagné d’une petite fille, pour me demander de lui prêter 25 000 Fcfa pour acheter l’ordonnance pour sa femme », se rappel-t-il. Somme qu’il n’a jamais remboursée. En attendant d’éclaircir les choses, le soi-disant marabout sera fixé sur sont sort le 1er juin prochain (demain).

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL