Annonces
Annonces
» » » Echos du procès de Karim Wade: Les temps forts...

Echos du procès de Karim Wade: Les temps forts du second jour

2014-08-04T21:53:34+00:00 Partages

De l’attaque vasculaire cérébrale (AVC) dont a été victime Me Guédel Ndiaye à l’interdiction du folklore en passant par le renforcement des mesures de sécurité, voici quelques échos du deuxième jour du procès de Karim Wade.

– AVC : L’avocat Maître Guédel Ndiaye n’a pas assisté au deuxième jour du procès de Karim Wade et de ses co-prévenus. Constitué pour défendre Ibrahima Khalil Bourgi dit ‘’Bibo’’, Me Ndiaye a été victime d’une attaque vasculaire cérébrale (AVC). Le président de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), Henri Grégoire Diop, a donné l’information au début de l’audience. Le public a réagi en exprimant sa compassion.
– Sécurité : Le dispositif de sécurité du procès de Karim Wade a été renforcé lundi. Les éléments déployés par la gendarmerie nationale ont pris des mesures pour éviter les couacs notés lors de la première journée d’audience. Ils ont filtré toutes les entrées, en empêchant des personnes portant des sandales au palais de justice. La nourriture et les ordinateurs portables ont été également interdits à l’intérieur des salles.
– Folklore : On a noté moins de folklore, lundi, lors de la deuxième journée du procès de Karim Wade. Les forces de sécurité ont tiré les enseignements de la première journée. Dés le moindre signe de trouble, la personne incriminée est renvoyée. Le coordonnateur national du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), Oumar Sarr, a ainsi demandé aux militants de son parti d’éviter de commettre certains actes.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces