Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

+221 33 823 43 43

Ebola en Guinée : interdiction formelle de déplacer les dépouilles mortelles

Aliou FAMA Aliou FAMA 2014-04-03T18:02:13+00:00 Partages
Ebola en Guinée : interdiction formelle de déplacer les dépouilles mortelles
Annonces

Le gouvernement guinéen, par la voix du ministère de la Santé, a annoncé l’interdiction de tout transport de dépouille mortelle ‘’d’une ville à une autre’’, en vue de ‘’casser la chaine de contamination’’ du virus Ebola qui a fait 84 décès sur 134 cas signalés en Guinée.

« Nous avons a pris de nouvelles dispositions interdisant le transport des dépouilles mortelles d’une ville à une autre. Donc à partir de maintenant, il faut surseoir au déplacement des dépouilles mortelles jusqu’à la fin de cette épidémie. Quelle que soit la cause du décès », a annoncé le ministre guinéen de la Santé et de l’Hygiène, le Colonel Rémy Lamah. Pour le ministre Lamah, la décision de son gouvernement est motivée pour « casser la chaine de contamination » du virus, qui a fait 84 décès sur 134 cas signalés depuis trois mois en Guinée.

La fièvre Ebola qui a débuté en région forestière s’est rapidement propagée dans les autres régions. Pour certains, tout est parti de personnes qui revenaient du décès d’un patient contaminé. Par ailleurs, le ministre guinéen de la Santé a sollicité la contribution des autorités administratives locales pour faire passer ces messages au niveau des centres hospitaliers du pays.

Selon les dernières statistiques officielles, la progression de la fièvre hémorragique virale signalée en Guinée depuis janvier 2014 a fait 84 décès sur 134 signalés à la date du 1er avril 2014. De même, quatre nouveaux cas suspects ont été signalés en Guinée, dont un à Guéckedou et trois à Macenta, alors que les cas de décès enregistrés sont localisés à Guéckedou et à Conakry.

Articles connexes

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL