Annonces
Annonces
» » » » » Dr Bérouba Guissé Grand Parti: « Dialogue...

Dr Bérouba Guissé Grand Parti: « Dialogue politique! Où est l’arnaque…? »

« Dialogue politique! Où est l’arnaque?« , tel est l’intitulé de la note du Dr Bérouba Guissé, parvenue à senego. L’opposition reste tranchée quant à la sincérité du dialogue politique du président de la République. Au moment où certains approuvent cette invite du chef de l’Etat, Macky Sall, d’autres restent sceptiques. C’est le cas de ce responsable des cadres du Grand parti et coordonnateur du Gp dans le département de Linguère. 

« Quand le Ministre de l’Intérieur, à la suite du Président de la République, appelle la classe politique autour d’une table pour dialoguer, on ne peut s’empêcher de se demander où est l’arnaque. Tellement ils nous ont habitués à des tromperies, à des effets de surprises, à des ‘wakh wakhèètes’, bref à des arnaques. Le dialogue du Ministre de l’Intérieur rentre dans le cadre d’une stratégie globale pour rouler l’opposition dans la farine et assurer à Macky Sall une réélection au premier tour en 2019« , précise le Dr Bérouba Guissé.

Selon le coordonnateur du Gp, « la seule et unique mission de Aly Ngouille est de faire passer Macky au 1er tour en 2019. Puisque Abdoulaye Daouda Diallo n’a pas été à la hauteur, pas parce qu’il a organisé les pires élections de l’histoire du Sénégal, mais parce qu’il n’a pas su atteindre la barre des 62% fixée par Macky Sall lors des législatives, il a donc trouvé en Aly Ngouille un exécutant plus radical pour mettre en place un plan encore plus audacieux pour 2019, afin de dépasser les 49% obtenus péniblement en utilisant des moyens colossaux et des méthodes de tricherie inouïes« .

Sur ce, il confie que Aly Ngouille « n’a pas le choix« , « il doit réussir là où Abdoulaye D. Diallo a échoué. Il a tellement été cité dans des scandales entre 2012 et maintenant qu’il est obligé de tout faire pour rester au pouvoir après 2019« , poursuit-il.

« Comment un Ministre de l’Intérieur, partisan politique zélé, qui n’hésitera pas à user et abuser de tous les moyens légaux ou illégaux pour assurer à son mentor une réélection au 1er tour en 2019, pourrait-il être neutre alors qu’on lui a confié l’organisation des élections qu’il est sensé gagné?« , se demande-t-il.

« Nous ne faisons pas confiance à ce ministre de l’intérieur. Un dialogue sous sa conduite n’aboutirait à rien pour l’opposition. Il ne peut pas garantir sa neutralité par rapport au processus électoral. Le seul dialogue que l’opposition doit avoir avec lui devrait porter sur l’élaboration de termes de référence pour la mise en place d’une structure administrative neutre qui organisera les élections de 2019. Toute autre discussion sur un autre sujet ne serait que pure perte de temps« , conclut M. Guissé.

Annonces
Annonces

2 commentaires

  • le+lion
    13/10/2017 02:18

    vous avez raison ,aly ngouye n’ai pas digne de confiance

  • baba
    13/10/2017 09:43

    le dialogue entre l’opposition et l’Etat doit être continuel et ne pas se limiter aux processus électoral:il y a des questions importantes sur lesquelles la discussion est nécessaire et obligatoire.Il faut que les deux parties le comprennent et au nom de l’intérêt du pays ,l’accepte.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL