Annonces
Annonces
» » » » » » » Diplomatie: la Mauritanie veut reduire...

Diplomatie: la Mauritanie veut reduire l’influence du Sénégal

2017-02-09T08:51:18+00:00448 Partages

Le président de la Guinée Bissau est arrivé hier à Nouakchott, pour une visite de travail de deux jours. Un événement d’importance capitale selon les médias officiels- qui ont soutenu qu’elle vise à consolider les relations entre les deux pays. Pour nombre d’observateurs toutefois, cette rencontre inédite entre les deux chefs d’État, Mohamed Ould Abdel Aziz et José Mario Vaz vise à reconsidérer la position des deux pays au niveau sous régional, après les événements de la Gambie.

 

La vérité est que désormais, la Gambie et le Sénégal formant un bloc uni, les pays limitrophes doivent se repositionner. Non pas pour se préparer à la guerre mais pour plus de visibilité et plus de poids diplomatique dans la sous région.


En fait, si la Guinée Bissau tire profit de ce rapprochement avec Nouakchott, la Mauritanie n’est pas en reste, note le site mauritanien lauthentic.info. Non seulement cette proximité lui permettrait de récupérer la place de leader perdue avec le départ de Diamé mais plus, cela devrait lui permettre de continuer à exercer sur le Sénégal voisin, une certaine pression. Parce que la Guinée Bissau est considérée par certaines capitales occidentales, comme un État paria aux mains de mafias versés dans le trafic de drogues et d’armes. Parce qu’elle partage avec le Sénégal une frontière de près de 400 km de forêts qui pourrait bien constituer une zone de repli des rebelles casamançais en cas de conflit avec le Sénégal.


Il s’agira plus précisément pour le président Ould Abdel Aziz de démontrer à la face du monde et de ceux qui considéraient qu’avec le départ de Diamé, il avait perdu son statut à l’endroit de son voisin immédiat du sud, que la situation… n’a guère évolué.

Annonces
Annonces

19 commentaires

  • seuleukh
    09/02/2017 09:33

    Trop de conjectures ! très mauvaise analyse basée sur des faits non avérés !

  • Sidiki Diouf
    09/02/2017 09:35

    La jalousie est trés mauvaise. Il faut être comme macky Sall , un vrai leader et un travailleur infatigable et ingenieux.

  • cheikh
    09/02/2017 09:46

    Mais oui cet homme ne veut rien faire pour que les deux pays frères voisin puisse avoir une bonne relation basée sur des liens sincères il est tout sauf un leader. On comprend bien son comportement et sa position vu que le Sénégal a bien de quoi faire peur a tout dictateur rampant #Gambie

  • pico
    09/02/2017 10:18

    comme le monde est cruel

  • pico
    09/02/2017 10:38

    comme le monde est si cruel

  • ghht
    09/02/2017 10:51

    Article nulle à l’extrême.

  • rim
    09/02/2017 12:22

    Bien dit macky degrade les relations entre la mauritanie et le sengal

  • man wara
    09/02/2017 12:52

    Arrêtez de chercher des blems ou il n y en a pas…toi ki a publié cet article quelle preuve concret peux tu nous presenter pour affirmer tes phrases non fondées…vs les journalistes en general vs ne faites que attiser le feu..la souffrance des populations ne vous faites pas de la peine?? Vraiment desolé pour notre cher afrique avec ses soit disant journaliste qualifié

  • ceddo
    09/02/2017 15:08

    C’est nul comme analyse ! Un pseudo journaliste, entre quatre murs, qui épilogue sur des configurations géostratégiques et des implications diplomatiques. Aucune étude de terrain, aucune source sérieuse. Vous nous prenez, nous lecteurs, pour des demeurés ?

  • maba
    09/02/2017 15:38

    Les Etats on souverains et ont le droit de choisir leur préférence et les pays avec lesquels ils veulent coopérer en toute liberté.ce qui est important à mon avis c’est de réarmer notre pays et être prêt a tout éventualités.Les pays dits forts sont les pays les plus armés d’abord. çà forge le respect .Modernisons notre armée en Equipements et en nombre. c’est tout et le reste on s en fout.N’ayons pas peur d ‘etre isolé par nos voisins immediats aprés tout on dépénd pas d’eux ni économiquement ni militairement ni culturellement.Comme le survie du Senegal notre survie ne dépend ces pays cela ne doit pas nous inquiéter.la mauritanie est entrain d’etre armée par l Algérie le Quatar et le Bahrein avec son projet de construction d une grande base naval prés de Saint-louis;la guinée Bissau par les narcos et l Angola.il faut s’armer meme par stratégie de dissuasion .achetons des armes,chasseurs, bombardiers,helico chars ,tanks , missiles etc..etc…quadruplons nos effectifs traitons les avec de tres bons salaires et conditionde casernement.

    VIVE L ARMEMENT MODERNES DU SENEGAL !!!!

  • baye samba
    09/02/2017 15:52

    deukeuk nar natoula

  • lucky
    09/02/2017 16:28

    Pouah!!! La Mauritanie et sa capitale qui ressemble à un bidonville qui pue l’oduer nauséabond des maures et mauresses qui ne se lavent jamais le corps a une influence diplomatique on reve ou quoi ? Quelle diplomatie a la Mauritanie ? Nuls à souhait ces beydanes à peine analphabétisés qui ne savent meme pas écrire leur noms ni en français ou en arabe d’ailleurs leur prèsence au sein de la Ligue Arabe (ou de la défunte Ligue Arabe) est toujours contestée car ils ne sont pas des arabes et ne parlent pas arabes
    La Mauritanie ne fait pas le pids meme militairement devant le Sénégal je connais l’armée mauritanienne meme avec les plus grands moyens ils ne peuvent faire face à un conflit d’ailleurs l’histoire l’a démontrée ils ont perdu toutes les guerrres devant le polisario ils ont été laminés et humiliés et devant les groupes terroristes ils ont laissé Al Qaida champ libre à Nouatchot et jusqu’à prèsent les jihadistes sont libres de tout mouvement en Mauritanie
    Aziz fait de la gesticulation histoire de chercher un sembalnt de prestige à l’international car il croit que c’est lui qui a réglé le conflit en Gambie ainsi il chercherait à masquer son echec sur le plan intérieur l’economie mauritanienne qui reposait sur les importations minières fer et pétrole s’est éffrondrée la sécurité intérieure est menacée par les jihadistes

  • Senegal
    09/02/2017 18:03

    Maba, vous avez parfitement raison. Il nous faut imperativement moderniser notre armee et faite de sorte qu ell soit puissante et tres efficace en equipement et en nombre. Nous devons faire ca une priorite.

  • swaïloum ould Hmed
    09/02/2017 18:23

    Il y a des leaders Bissau-guineens qui aiment le Sénégal et d autres pas, nous avons géré. La Mauritanie n’a que l’Afrique de l’ouest comme champs d’exercice, elle est inexistante devant le Maroc et l’Algérie et l’UE l’a exclu de ses traités avec les pays de l’Union du Maghreb arabe, il a quitté la CEDEAO.
    Aziz a trop de problèmes intérieurs :le refus des élites Maures blanches de travailler préférant vivre de commerce et de faux billets, la puissance des islamistes qui sont les vrais chefs de ce pays, le refus des Maures noirs et des autres noirs de continuer à vivre sous la bannière d esclaves,le narco-trafic qui est devenu l’activité de beaucoup de maures, le désir de Aziz de rester au pouvoir après ses deux mandats constitutionnels.
    Les économistes les plus en vue ne peuvent pas décortiquer le fonctionnement de l’économie mauritanienne, des privilégiés font du business sur le dos de l’état avec l’appui de leurs tribus, tout est permis à un maire blanc, le noir lui n’a que la servitude comme attribut.
    Ce pays prépare sa somalisation, que le Sénégal s’y prépare, c’est mieux

  • fall
    09/02/2017 19:11

    un homme averti en vaut 2 donc soyons trés vigilants avec ce president maure

  • lahat diop
    09/02/2017 19:55

    khawmo mo mounta khew mé nare bakhoul soyons très prudent

  • bill
    10/02/2017 09:04

    moi ce que j’aimerais qu’on explique c’est pourquoi aucun président du Sénégal n’a construit ce pont pour contourner la Gambie et assurer la continuite de notre territoire

  • Amadou Gueye
    11/02/2017 09:31

    A sa réponse aux intellectuels français suite à l’affaire Faurisson, Noam Chomsky avait paraphrasé Voltaire  » Je déteste ce que vous écrivez, mais je suis prêt à me faire tuer pour que que vous ayez le droit de l’exprimer « . J’emprunte cette voie de l’activiste américain face à cette situation. Sur cet texte vous avez le droit de critiquer les analyses et les points de vue,mais en aucun cas cela ne vous permet pas de me qualifier de pseudo journaliste. Si vous avez des propositions faites les, les jugements de valeur ne feront pas avancer le débat cher monsieur!
    Cordialement!

  • Amadou Gueye
    11/02/2017 09:56

    A sa réponse aux intellectuels français suite à l’affaire Faurisson, Noam Chomsky avait paraphrasé Voltaire » Je déteste ce que vous écrivez, mais je suis prêt à me faire tuer pour que que vous ayez le droit de l’exprimer « . J’emprunte cette voie de l’activiste américain face à cette situation. Sur cet texte vous avez le droit de critiquer les analyses et les points de vue,mais en aucun cas cela ne vous permet pas de me qualifier de pseudo journaliste. Si vous avez des propositions faites les, les jugements de valeur ne feront pas avancer le débat cher monsieur!
    Cordialement!

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL