Annonces
Annonces
» » » » Deux Libyens de la prison controversée de...

Deux Libyens de la prison controversée de Guantanamo transférés au Sénégal

2016-04-04T18:15:53+00:00 Partages
Washington (AFP)-Deux Libyens détenus à la prison américaine de Guantanamo ont été transférés au Sénégal, marquant une fois de plus la volonté du gouvernement américain de fermer le centre de détention controversé avant le départ du président Barack Obama en janvier.

“Le ministère de la Défense annonce aujourd’hui le transfert de Salem Abdu Salam Ghereby et Omar Khalif Mohammed Abu Baker Mahjour Umar du centre de détention de la baie de Guantanamo au gouvernement du Sénégal”, a écrit lundi le Pentagone dans un communiqué.

Après ce transfèrement, il reste 89 détenus dans la prison qui en a accueilli au total environ 780. Ces prisonniers étaient détenus pour beaucoup d’entre eux sans procès et souvent même sans inculpation, voire soumis à des traitements inhumains.

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a remercié dans un communiqué le Sénégal d’accueillir les deux prisonniers, précisant qu’ils étaient de nationalité libyenne.

Leur transfert de Guantanamo avait été approuvé par les différentes agences gouvernementales dès 2009, selon le département d’Etat.

Ils font partie d’un groupe de 35 prisonniers dont la libération a déjà été approuvée mais qui ne peut se concrétiser qu’une fois mises en place les complexes procédures de réhabilitation et de contrôle.

Les deux Libyens étaient détenus à Guantanamo sans procès depuis 14 ans, soit pratiquement depuis l’ouverture de la prison: celle-ci avait commencé en janvier 2002 à accueillir des suspects des attentats du 11 septembre 2001.

Salem Abdu Salam Ghereby, âgé de 55 ans et Omar Khalif Mohammed Abu Baker Mahjour Umar, qui aurait 43 ou 44 ans, avaient des liens avec Al-Qaïda et un groupe libyen de combattants islamistes.

– ‘Effacer la tache’ –

Les Etats-Unis se disent “reconnaissants à l’égard du gouvernement du Sénégal pour son geste humanitaire et sa volonté de soutenir les efforts américains de fermer” la prison, promesse exprimée par Barack Obama dès sa campagne présidentielle de 2008.

La prison “affaiblit notre sûreté nationale car elle mobilise des ressources, nuit à nos relations avec des partenaires et des alliés clés et sert d’outil de propagande aux extrémistes violents”, fait valoir à nouveau le département d’Etat.

Le ministère des Affaires étrangères redit la volonté du gouvernement de “fermer le centre de détention d’une manière responsable qui protège notre sûreté nationale”.

Le Sénégal rejoint 26 pays tiers qui, depuis 2009, ont accepté d’accueillir au total près d’une centaine d’anciens détenus de Guantanamo.

Le Sénégal a confirmé “se joindre aux efforts en cours d’autres pays amis pour soutenir cette mesure historique” de fermeture de la prison, selon l’agence de presse sénégalaise APS.

Le Sénégal a accordé “l’asile humanitaire à deux ressortissants libyens, dont un handicapé”, conformément au droit international humanitaire.

Cet asile s’inscrit également “dans la tradition d’hospitalité sénégalaise et de solidarité islamique envers deux frères africains ayant exprimé le souhait d’être réinstallés au Sénégal après leur élargissement”, note l’APS.

Barack Obama a présenté fin février son plan pour fermer la prison avec l’espoir de tenir enfin sa promesse. Mais l’obstacle du Congrès, à majorité républicaine, devrait être difficile à franchir.

Les actuels candidats républicains à la Maison Blanche ont promis à l’inverse d’envoyer davantage de suspects de “terrorisme” à Guantanamo.

L’association de défense des droits de l’homme Human Rights Watch a salué lundi un “progrès significatif” mais prévenu que le rythme des transfèrements devrait s’accélérer si M. Obama voulait fermer la prison avant son départ.

“M. Obama dispose de moins d’un an pour effacer la tache de Guantanamo qui salit son bilan en matière de droits de l’homme”, a écrit Laura Pitter, avocate de l’association sur les questions de sûreté nationale.

M. Mahjour Umar était soupçonné d’avoir aidé à reconstruire des camps d’Al-Qaïda après leur destruction par des bombardements américains en 1998, et avait été identifié comme un formateur en armes et explosifs.

M. Ghereby avait fréquenté plusieurs camps d’entraînement d’Al-Qaïda et reçu une formation aux explosifs de la part d’un expert du réseau islamiste.

Aucun des deux hommes n’avait été inculpé.

Photo de gardiens américains escortant un détenu à Guantanamo, le 28 mars 2010

Le président américain Barack Obama à la Maison blanche à Washington, le 4 avril 2016

Source: AFP via Afrique360.com

Annonces
Annonces

34 commentaires

  • kira
    04/04/2016 18:26

    Tout a pour faire plaisir Obama macky est un leche cul

  • kemss
    04/04/2016 18:29

    cst vrmnt pas sûre de transféré c c’est bâtard au Sénégal ‘sinon sa peut se transformer en haine !!

  • cartel
    04/04/2016 18:45

    fautes diplomatiques

  • emil
    04/04/2016 18:52

    mais vraiment ca c est grave…

  • diarama
    04/04/2016 18:56

    walaye ils veulent attiraient au Sénégal ou quoi macky yow tamite dagaye warou kwwww

  • mbeur
    04/04/2016 18:56

    ils ont des liens avec Al-Qada ca me fait peur il laisser les arabe

  • mbeur
    04/04/2016 18:58

    ils ont des liens avec Al-Qada ca me fait peur il faux laisser les arabe

  • landing
    04/04/2016 19:02

    ca va encor augmenter la menace terrorist qi pese deja sur le senegal.ns devons savoir q les usa cherche a desorienter le cible vers dotres pays

  • abdou
    04/04/2016 19:17

    je suis contre a cette hospitalit car a peut nuire a notre scurit

  • cartel
    04/04/2016 19:25

    fautes de diplomatie macky je suis pas content et pourtan c mon président mais il a decone

  • fatou
    04/04/2016 19:31

    Wou Macky aime trop S’occuper des choses ayant trait au terrorisme. De ts les prisonniers ils recuperent des anciens de al quada . Macky profil bas please nous on a laissè nos parents laba et on va les revoir

  • cartel
    04/04/2016 19:38

    c une fautes très grave les américains on assez d’espace au États-Unis unies et donc pourquoi le senegal

  • cartel
    04/04/2016 19:47

    quel est le jacpot versé au senegal la nature de ce transfert au senegal et flou totalment flou

  • BREF
    04/04/2016 20:00

    Merde way Macky Sall on ne veut pas de terroristes au Sngal

  • ass
    04/04/2016 20:04

    li doye na Ware naka la gnoumena setane li americain yi da gno beugue yakh Senegal deuk bou ame resources la gnouye bagna gui

  • ass
    04/04/2016 20:05

    Li doyna Ware

  • ass
    04/04/2016 20:11

    president maky ya gui dougou si lo khamoul gni pretol bi gnou dekk mon takh gnou gnouy guasal pakh mes Senegal diame rek la gnouye ame na gnou bolo

  • beugue sama rew
    04/04/2016 20:12

    je ne crois pas cette information

  • Deve
    04/04/2016 20:46

    L’etat du senegal n’a pas mesure les consequences de cette transfert les etats unis ont assez d’espace pour accueillir ses deux prisonniers mais pourquoi le senegal c’est a revoir et apres le senegal peut devenir un cible pour les terroristes mais l’ etat ne devait pas entre dans ce jeu c’est tres serieux et dangeureux

  • ay way ndaw yombou
    04/04/2016 20:54

    Li poison d’avril la dooouuul rék nguéni déff

  • ba
    04/04/2016 21:00

    maky sall bol yakha sunu rew mi way soff ga trop nekho diapali nak li bakhol

  • sohnasi
    04/04/2016 21:04

    Senegal amougnou foule

  • modu
    04/04/2016 21:50

    maky bousidougou bakhoul si yaw

  • Diop le sud-africain
    04/04/2016 22:11

    C vous qui l’avez elu.Vous n’avez encore rien vu.C un homme faible ce Macky.Il n’a aucune autorite.

  • Bandam
    04/04/2016 22:16

    En tout ca, moi j’ai pas l’esprit tranquille.

  • mbeur
    04/04/2016 22:55

    pas sr ils peuvent dtourner les gens

  • allemagne
    05/04/2016 06:25

    Voilà il a donné Le senegal aux terroristes pourquoi accepté ces 2 prisoners hors que les detenus souffrent derrière les barraux au senegal vraiment Macky tu nous fou en danger

  • tyga
    05/04/2016 07:44

    macky tu a bien fai je s8 daccort avec toi

  • makhou
    05/04/2016 09:16

    tyga yaw américain gu motakh nous les senegais nous voulons po

  • SERIGNE MBACKE MARA
    05/04/2016 09:50

    CES GENS LA S ILS VIENNENT AU SENEGAL NORMALEMENT ILS DOIVENT ETRE MIS QUELQUE PART MAIS NON EN PRISON VU QUE LA LEUR PAYS EST PRESQUE EN GUERRE UN PAYS DE DROIT COMME ETATS UNI N A PAS LE DROIT DE LES RENVOYER LA BAS DONC IL FALLAIT UN PAYS D ACCUEIL JE NE SAIS PAS SI LE SENEGAL DOIT OU NE DOIT PAS LES ACCUEILLIR MAIS IL FALLAIT OU MOINS UN DEBAT PLUS LARGE SURTOUT AU NIVEAU DE L ASSEMBLEE NATIONAL .ET ENSUITE POUR CES GENRE DE CHOSE IL FAUT LANCER UNE BALLE DE SONDE AU NIVEAU DE LA POPULATION POUR SAVOIR MIEUX QUELLE DIRECTION A PRENDRE

  • SERIGNE MBACKE MARA
    05/04/2016 10:03

    Nos pays ne sont pas des poubelles. Que les USA assument ses actes. ils ont décidés seuls la guerre qu’ils gardent leurs prisonniers sur leur territoire.

  • badou
    05/04/2016 10:51

    waw macky lolou boko deffé deff lou raffette nakh senegal dagno xaragn si teyé nitt demm lenn dieli cko ba kenn wakh darra

  • dip
    05/04/2016 10:55

    tyga badou doule wayyy gnoune diam rekk lagnou beuge sougnou reww macky bou problem ame gna daw europ ak sa fammil gnoune gno narra sonn lou americain yi dielou gnou charge dagno ragale arabe yi macky yawe nitou fit nagna nakk

  • Djamil mbaye
    06/04/2016 18:48

    vraiment ou va le senegal.kel danger

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL