Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
» » » » » Des juristes commentent l’affaire du juge...

Des juristes commentent l’affaire du juge Téliko. Points sur l’actu de ce mercredi sur Senego

Mangoné KA Mangoné KA 2017-04-19T08:50:19+00:000 Partages
Des juristes commentent l’affaire du juge Téliko. Points sur l’actu de ce mercredi sur Senego
Annonces

Des juristes commentent l’affaire du juge Téliko. La récurrence des conflits entre le ministre de la Justice et les magistrats pollue la collaboration entre l’Exécutif et la Justice. Et la comparution  du juge Souleymane Téliko, initialement prévue, aujourd’hui à Saint-Louis, devant le conseil de discipline, mais finalement reporté sine dié par le chef de l’Etat, constitue la dernière pomme de discorde.

Un véritable bras de fer autour de l’indépendance de la justice et du Conseil supérieur de la Magistrature a rythmé les relations entre ces deux pouvoirs.

l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) avait condamné, vendredi dernier, la démarche du ministre de la Justice, non sans inviter les magistrats à « se mobiliser pour toutes les démarches tendant à renforcer l’indépendance de la justice ».

Des juristes ont aussi commenté cette mésentente entre le ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba et les magistrats.

Amsatou Sow Sidibé: une autonomie non reconnue. Pour le Pr  de droit civil, Amsatou Sow Sidibé, « la justice doit profiter de l’indépendance des trois pouvoirs pour accomplir les missions régaliennes qui lui sont confiées ».  S’il y a des difficultés, avance-t-elle, c’est parce que cette autonomie, qui ne lui soit pas reconnue, ne lui permet pas de l’exercer.

Me Ousmane Seye: Une communication qui fait défaut. Me Ousmane Seye, avocat à la Cour, de souligner que ces trois pouvoirs qui sont indépendants doivent collaborer. « Et c’est cette collaboration qui manque entre le ministère de la Justice et les magistrarts. C’est cette communication qui fait défaut. Le ministère de la justice n’est pas le  supérieur hiérarchique des magistrats. Il s’agit d’un pouvoir indépendant du pouvoir judiciaire. Que  chaque pouvoir respecte son rôle et son statut ».

 Moustapha Dieng: « Souleymane Téliko est un juge intègreEt Me Moustapha Dieng, avocat au barreau de Dakar, refuse de verser « dans une intimidation qui serait un coup d’épée dans l’eau. Les magistrats ne sont pas des gens qu’on intimide ». A l’en croire, le juge « Souleymane Téliko est un juge intègre, jaloux de son indépendance et très respecté de ses pairs ».

Me Assane Dioma Ndiaye pour la fin des procédures. Dans le même ordre d’idées, Me Assane Dioma Ndiaye, président de la Ligue sénégalaise des droits de l’homme (Lsdh), ordonne « d’arrêter immédiatement  ces procédures disciplinaires. Le malaise est si profond au niveau de la justice aujourd’hui., qu’il ne fallait pas en rajouter davantage en se mettant à engager des procédures disciplinaires contre de jeunes magistrats qui en réalité n’ont commis aucun crime ».

Annonces
publicité
Articles connexes

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces