Annonces
Annonces
» » » » » Dérives sur la toile: L’Ais condamne les...

Dérives sur la toile: L’Ais condamne les comportements de Penda Bâ, Amy Collé Dieng, le salafiste…

2017-08-04T17:30:26+00:00152 Partages

L’Association islamique pour servir le soufisme (Ais) constate, pour le regretter, l’utilisation abusive des réseaux sociaux . Son président, Mame Cheikh Mbacké Khadim Awa Bâ, cite ces « personnes irresponsables, irrespectueuses et mal éduquées » qui entraînent le Sénégal dans le gouffre.   

Soulignant dans le communiqué parvenu à Senego, que le Sénégal, un pays ancré dans la culture religieuse, est en train de sombrer, l’Association islamique pour servir le soufisme (Ais) pointe du doigt la fillette insulteuse, la jeune femme « Penda Bâ, qui s’est illustrée en insultant l’ethnie wolof, le salafiste Mohamed Barry qui  a fait une dangereuse digression contre les «tarikhas» (confréries tidiane, mouride, khadre,  layène…) ou encore la chanteuse Amy Dieng qui a déversé sa bile, sans gêne, sur la première institution de la République, le président Macky Sall, pour se confondre, par la suite, dans des excuses fallacieuses ».

« Sachant que le commun vouloir de vie des ethnies, des confréries et des familles, constitue le socle de la paix sociale au Sénégal », le président Mame Cheikh Mbacke Khadim Awa Ba  alerte l’opinion sur « la dangerosité de pareilles dérives verbales aux précédents dangereux ».

L’Ais condamne, avec la dernière énergie, « ces comportements indignes de la société sénégalaise et non conformes aux enseignements de nos vénérés guides religieux », lit-on, entre autres, sur le communiqué parvenu à Senego.

Dans cet ordre d’idées,  Mame Cheikh Mbacke Khadim Awa Ba interpelle l’Etat du Sénégal pour qu’il prenne toutes ses responsabilités afin de « mettre fin à ces pratiques indécentes et contraires à notre culture traditionnelle et religieuse ». 

Aussi demande-t-elle aux Sénégalais de prendre comme références les enseignements de nos valeureux guides religieux pour éviter les pièges du monde moderne.

Annonces
Annonces

3 commentaires

  • Guy
    04/08/2017 19:15

    Ce ne sont pas des sanctions qui vont arrêter ce phénomène. Éduquons nos enfants à la maison d’abord. Ensuite,il faut que les porteurs de voix que vous êtes (précheurs, associations religieuses …) ayez le courage de dire stopper à la violence verbale, physique ou morale exercée par l’autorité, vous serez en ce moment plus crédible pour vous faire entendre par le citoyen moyen. Ne fermez pas les yeux sur l’arrogance et la violence au sommet de l’Etat. Il ne faudrait pas faire des sorties seulement pour condamner les actes d’un (e) citoyen (ne) lambda qui, si on regarde de près, est dans un état causé par ceux qui nous dirigent. Que notre cher pays resplendisse !

  • Guy rectif.
    04/08/2017 19:59

    Ce ne sont pas des sanctions qui vont arrêter ce phénomène. Éduquons nos enfants à la maison d’abord. Ensuite,il faut que les porteurs de voix que vous êtes (précheurs, associations religieuses …) ayez le courage de dire stop à la violence verbale, physique ou morale exercée par l’autorité, vous serez en ce moment crédibles pour vous faire entendre par le citoyen moyen. Ne fermez pas les yeux sur l’arrogance et la violence au sommet de l’Etat. Il ne faudrait pas faire des sorties seulement pour condamner les actes d’un (e) citoyen (ne) lambda qui, si on regarde de près, est dans un état causé par ceux qui nous dirigent. Que notre cher pays resplendisse !

  • Jil
    05/08/2017 15:29

    Des associations qui mettent pleins les poches,celà ne m’étonne pas du tt de les voir prendre parti,pour moi cest des vendus,ils font que sucer du sang ces soit disant religueux

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL