Annonces
Annonces
» » » » » Depuis 12 ans aux côtés des populations :...

Depuis 12 ans aux côtés des populations : Gérard Sénac, citoyen d’honneur de Guagué Bocar

2017-05-05T22:49:02+00:0026 Partages

Gérard Sénac, le patron de l’entreprise de Bâtiments et de travaux publics (Btp) Eiffage Sénégal, a été fêté ce week-end par les populations de Gagué Bocar, une localité située dans le département de Foudiougne, région de Fatick.

Une cérémonie haute en couleurs présidée par le ministre secrétaire général du gouvernement Abdou Latif Coulibaly, où les nombreuses réalisations du chef d’entreprise ont été mises en exergue par les élus et chefs de services déconcentrés de la localité.

Entre le directeur général d’Eiffage Sénégal et les populations de Gagué Bocar dans la commune de Mbam, les relations ont pris l’air de longues fiançailles qui vont aboutir inéluctablement à un mariage entre amoureux. La cérémonie d’hommage rendu ce week-end au premier avait tous les contours d’une union sacrée entre les composants du couple.

Une relation construite au fil du temps entre le jeune chef d’entreprise envoyé par sa hiérarchie en 1989 pour fermer la société spécialisée en génie civile et son chauffeur Abdoulaye Ndiaye, natif de ce village perdu sur les rives du Saloum, à une dizaine de kilomètres de Foundiougne.

Débute alors une idylle entre le Français tombé sous les charmes du Log et les populations partagées entre les activités agricoles et la pêche. « Pour mon premier passage sur les lieux en marge d’une visite de chantier dans la zone, il y a 15 ans, je devais au plus faire une heure sur place, j’ai passé toute la journée chez la famille de M. Abdoulaye Ndiaye dont le père avait l’âge du mien. Le courant était vite passé entre moi et les populations dont l’accueil était particulièrement chaleureux », s’est rappelé M. Sénac.

Reçu par les dignitaires et notables du village au cours de son séjour, l’entrepreneur remarque le blocage du chantier de la mosquée du village. Dès son retour à Dakar, il fait acheminer 30 tonnes de ciment, du fer et un camion de sable à ses hôtes. Une première action de bienfaisance qui sera suivie d’autres notamment dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’assainissement et de l’électrification.

C’est ainsi que le Collège d’enseignement moyen (Cem) va bénéficier de la construction d’un mur de clôture, d’une salle de classe, d’un puits et de toilettes, ainsi qu’une dotation annuelle en fournitures scolaires et en matériels didactiques. Une attention particulière pour le secteur de l’éducation qui a poussé les autorités académiques et le conseil de gestion de l’établissement à solliciter du président de la République le baptême du Cem au nom de Gérard Sénac.

Ces actions sont aussi orientées en direction des groupements de femmes du village sous forme de dotations d’intrants agricoles ou pour l’achat de denrées alimentaires pendant la période de soudure. Un soutien sur les 12 ans évalué à plus de 30 millions.

Responsable politique du département, le ministre Abdou Latif Coulibaly s’est réjoui de la démarche du chef d’entreprise qui, selon lui, s’est parfois substitué à l’Etat pour soulager les populations par des réalisations majeures dans le secteur de l’éducation et de l’assainissement, en rappelant le rôle de sa société dans la construction d’infrastructures majeures pour le Sénégal.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL