Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
» » » Dépôt des listes : « Aucune...

Dépôt des listes : « Aucune dérogation ne sera permise au-delà de minuit » (officiel)

Aliou FAMA Aliou FAMA 2014-04-29T14:27:34+00:00 Partages
Dépôt des listes : « Aucune dérogation ne sera permise au-delà de minuit » (officiel)
Annonces

Les partis politiques et coalitions de partis légalement constitués ont l’obligation de se présenter devant l’autorité administrative mardi avant minuit, s’ils souhaitent prendre part aux prochaines élections locales, a rappelé Bernard Casimir Demba Cissé, directeur de la formation et de la communication à la Direction générale des élections (DGE), avertissant qu’ »aucune dérogation ne sera permise au-delà de minuit ».

‘’Au-delà de minuit, tout parti politique ou coalition de partis légalement constitués, qui n’aura pas été au niveau de l’autorité administrative pour le dépôt de ses listes sera déclaré forclos’’, a notamment dit M. Cissé dans un entretien accordé à l’APS.

Le directeur de la formation et de la communication à la DGE dit s’attendre un rush dans la soirée de ce mardi, date limite des dépôts des listes de candidature au niveau des préfectures et sous-préfectures.

‘’Les autorités administratives se sont bien organisées en conséquence parce que les partis politiques se bousculeront dans les lieux de dépôt à la dernière minute. Mais après minuit, les représentants de partis politiques qui n’auront pas un jeton de présence ne seront pas acceptés et ils seront forclos’’, a averti Bernard Casimir Demba Cissé.

‘’Depuis le jeudi 24 avril jusqu’à ce jour à minuit, les partis politiques et coalition qui souhaitent compétir pour les élections locales avaient la possibilité de procéder aux dépôts des listes (…) toute liste qui viendrait après minuit est forclose. Il peut se trouver que l’autorité administrative continue son travail après minuit, mais ce sera avec les gens qui ont leur jeton de présence avant minuit’’, a déclaré ce responsable de la DGE dont les propos ont été souvent interrompus par d’appels téléphoniques de préfets et de sous préfets

Il est longuement revenu sur la journée de lundi dernier, qui marquait la fin des notifications des noms et des titres des partis et coalitions de partis. ‘’Les coalitions n’ont d’existence juridique que si elles ont été déclarées à l’autorité administrative compétente. Tant que les partis et coalitions ne sont pas déclarés, ils ne pourront pas compétir aux élections locales. C’est ce que l’on appelle la déclaration préalable’’, a précisé M. Cissé.

Annonces
publicité
Articles connexes

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL