Annonces
Annonces
» » » » Dakar: 1300 usagers soit 12 % des toxicomanes se...

Dakar: 1300 usagers soit 12 % des toxicomanes se droguent par injection

2017-03-03T15:36:52+00:009 Partages

Le rapport de l’Organe international de contrôle de stupéfiants présenté au Centre d’information des Nations Unies (Cinu) a révélé hier, que le nombre d’usagers de drogue par injection a augmenté de manière ascendante. Dans l’agglomération de Dakar, ils sont estimés à 1300 soit environ 12% des toxicomanes de la ville.

Il faut noter que le Centre de prise en charge intégré des addictions de Dakar (Cpiad) reste le seul centre de traitement de la toxicomanie, en Afrique de l’Ouest. Il propose des services intégrés d’informations, de soins de santé, de traitement, notamment aux personnes atteintes de troubles liés à l’abus de drogue et à la toxicomanie.

Pierre Lapaque, le représentant de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (Onudc), a souligné que « le problème de ce centre reste sa capacité d’accueil car ce centre prévu pour un certain nombre de malades se retrouve dépassé par le nombre de personnes qui frappent à sa porte ». Avant d’ajouter dans VoxPop, qu’« il faudra penser à décentraliser les structures de type Cpiad dans tous les pays de l’Afrique de l’Ouest ».

Cependant, il a aussi indiqué qu’auparavant, les gens utilisaient du cannabis en Afrique de l’Ouest, mais actuellement, ce n’est pas compliqué de se procurer de la cocaïne à moins d’un km d’ici. Et ce même phénomène, qu’on trouve à Dakar, on le retrouve à Abidjan, à Niamey et dans toute l’Afrique de l’Ouest.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL