Annonces
Annonces
» » » Crise scolaire : Le Cusems revient à la charge...

Crise scolaire : Le Cusems revient à la charge et dénonce une « campagne de communication pour intoxiquer l’opinion »

Le Cusems a organisé un point de presse cet après midi pour fustiger l’attitude du Gouvernement face aux revendications des enseignants et exigé l’ouverture de négociations sur le régime indemnitaire, la formation diplômante des enseignants recrutés avec des diplômes spéciaux, l’intégration et la mise en solde dans les plus brefs délais de tous les enseignants titulaires de diplômes professionnels et non le retour à un système de quotas. Il réclame également le paiement sans délais des rappels qui ne sont en réalité que des dettes accumulées depuis 2012.

« Pour marquer leurs carences et abuser l’opinion, les autorités orchestrent une vaste campagne de communication pour intoxiquer l’opinion et la retourner contre les enseignants. Au lieu d’honorer leur parole, elles se répandent en menaces et intimidations dont nous n’avons cure. En violation de la loi, elles servent des demandes d’explication et mises en demeure en instrumentant les I.A (inspection d’académie) et IEF (inspection de l’éducation et de la formation) qui sont devenus leurs bras séculier. C’est le lieu de dénoncer leur duplicité, leur fourberie.

Même si des promesses ont été faites, la confiance est rompue. Les mêmes promesses répétées et rabâchées par les plus hautes autorités n’ont jamais été honorées. Pourtant, dans la même période, des ressources ont été dilapidées pour des futilités. Pas plus tard qu’hier, 12 milliards de nos francs ont été offerts à un supposé homme d’affaires au titre de dédommagement pour un préjudice dont personne n’est convaincue. Donc que personne ne convoque le manque de moyens pour tenter de justifier la non-matérialisation des accords. Nous ne réclamons que la justice et l’équité », lit-on dans la déclaration liminaire des syndicalistes très remontés contre le Gouvernement.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • Mamadou diop
    20/05/2016 18:23

    Ils sont aussi irresponsables que vous. Vous sacrifiez les enfants des pauvres,, parce que les leurs ne sont pas concernés et Macky sall sera réélu avec le jeu de la transhumance et l’achat de conscience qu’il nous a été donnés de constater lors des dernières élections. Vous perdez votre temps et sacrifiez les enfants des pauvres citoyens

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL