Annonces
Annonces
» » » Couplage Législatives et Présidentielle: les...

Couplage Législatives et Présidentielle: les dessous d’un dialogue tardif…

Depuis l’annonce au dialogue national par le président de la République,les acteurs de la classe politique se prononcent et chacun y va de son commentaire. Si les uns sont prêts à se mettre autour de la table, les autres boycottent catégoriquement l’appel au dialogue. C’est le cas du Grand Parti de Malick Gackou, Pape Diop ou encore Idrissa Seck. Pour ne pas dire que les ténors de la politique ont tout simplement « débouté » le président de la république. Comment expliquer cette attitude de l’opposition? Est ce dû au fait qu’ils considèrent, pour la plupart que Macky Sall les a convoqué bien tardivement?

L’ancien président de l’assemblée nationale et président de Book Guiss Guiss, est le premier à défendre cette position: « Le président a fait l’acte III sans consulter l’opposition la partie civile ou la presse. Il a aussi pris la décision d’organiser un référendum sans consulter personne. Mais après tout, il nous appelle au dialogue,de quoi va-t-on parler? » se demande t-il dans les colonnes de Walf Quotidien. Il faut dire que depuis le début de son mandat, Macky Sall a fait la sourde oreille à l’opposition au point de provoquer la méfiance de la classe politique.

Nombreux sont les acteurs qui estiment qu’il aurait anguille sous roche. Ils défendent que la stratégie du président de la République serait d’annoncer un couplage des élections présidentielles et législatives, et une prorogation du mandat des députés; comme l’avait fait son mentor Maître Abdoulaye Wade. En 2005, Macky Sall alors premier ministre avait soutenu le projet de loi constitutionnelle n° 2006-11 du 20 janvier 2006, qui prorogeait le mandat des députés à l’issu des élections du 29 avril 2001. L’actuel président serait il en train de récidiver? L’opinion sera bientôt éclairée à l’issu du dialogue qui démarre ce samedi 28 mai.

Annonces
Annonces

2 commentaires

  • gor ca wax ja
    27/05/2016 11:25

    Sacré Président,vous êtes très intelligent ce couplage présidentielle et législatives vous serait d’un grand parapluie et pourrait vous éviter un second tour. si ce second tour n’est pas supprimé. ce couplage ferait ranger le PS et l’AFP ranger derrière vous et autres paris yobalemas qui auraient bénéficié d’un morceau à grignoter une fois le Haut Conseil des collectivités est mis en place. grignotant des gros morceaux dodus je verrais mal le PS et l’AFP vous dévier à l’éventuelle présidentielle de 2018 qui serait fixée à cette date du fait des problèmes de cartes d’identité. mais de grâce adoptez le bulletin unique pour mieux économiser nos finances.

  • I have dream
    27/05/2016 12:08

    c triste pour le Senegal

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces