Annonces
Annonces
» » » » » » Coupe du Monde: 31 mai 2002: Sénégal 1-France 0

Coupe du Monde: 31 mai 2002: Sénégal 1-France 0

31 mai 2002-31 mai 2016: 14 après, que reste-t-il de nos Lions? 

Milieux: 

Papa Bouba Diop : Après l’Angleterre et la Grèce, le premier buteur des Lions en Coupe du Monde, se la coule douce en France, à Arras, à Lens où il a évolué. Il est aussi, comme Ferdy, dans l’immobilier.

Salif Diao : « Le flop » de Liverpool selon Gerard a trouvé grâce à Stoke City où il officiait, après la fin de sa carrière, comme recruteur en Afrique. Propriétaire de plusieurs hectares dans son Kédougou natal, il est dans plusieurs activités lucratives. Il est très actif aussi dans le social, sans compter une académie qui commence à placer de jeunes joueurs à l’hexagone. Le milieu de terrain sénégalais a terminé sa carrière en Angleterre au sein du club de Stoke City après avoir joué avec Liverpool. Il a fait du scouting pour son dernier club anglais et lancé à Dakar un centre de formation de football à but humanitaire (Sport 4 Charity). Il est très actif dans le social et très sollicité par de nombreuses organisations humanitaires intervenant au Sénégal.

Moussa Ndiaye : Celui qui se targuait d’êtyre un « Modou-Modou » et qui n’était pas venu en France pour parler français, mais pour gagner de l’argent, en a gagné effectivement. Mais, il n’a pas investi comme ses camarades. Après le Qatar, il a joué tour à tour au Jaraaf, Douanes et Niarry Tally sans  convaincre. Vieillissant, il a été freiné de force par une blessure au genou.

Makhtar Ndiaye: L’ancien joueur de la Linguère a touché le fond. Il a joué dans plusieurs clubs de national en France dont Toulon, mais sans succès. Sans club, il est dans cette situation comme beaucoup d’autres joueurs sénégalais qui sont passés par l’équipe nationale.

Pape Sarr: Ayant terminé sa carrière au Paris FC, l’enfant des HLM s’est reconverti dans le métier de formateur et poursuit ses gammes dans ce club. De Mom Sa Rew à Yeggo, en passant par Saint-Etienne, Pape Sarr était considéré comme « un joueur qui comprenait le jeu avant les autres » par Jean Dupeux, coach français qui était séduit par la clairvoyance de ce dernier.

Amdy Moustapha Faye: N’eut été les ennuis judiciaires qu’il a eus avec son ex-épouse au tribunal des flagrants délits de Dakar, il serait passé inaperçu comme du temps où il était en pleine carrière. Il fait des navettes entre l’Angleterre et Dakar où il gère ses activités avec discrétion.

Sylvain Ndiaye: L’ancien milieu lillois ne veut plus entendre parler du Sénégal, de par les déboires « mystiques » qu’il a eus lors de son passage. Du côté de l’Espagne, il est dans le luxe industriel.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • lamba
    01/06/2016 09:55

    C’est assez maintenant, on n’a pas besoin de celebre une victoire mais soulever un trophé. L’equipe nationale est tres chere elle nous apporte rien

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces