Annonces
Annonces
» » » » Côte d’ivoire: Un détenu égorgé en...

Côte d’ivoire: Un détenu égorgé en l’absence des gendarmes, partis raccompagner des filles

Le début de cette semaine a été très mouvementé pour les autorités de la ville de Gagnoa. Le Préfet, le Procureur et le Commandant de la brigade de gendarmerie ont reçu la visite d’un représentant de l’ambassade Malienne à Abidjan pour le meurtre d’un ressortissant de ce pays au sein de la Gendarmerie locale.

En effet, après avoir été placé en garde à vue pour l’incendie de l’Eglise Catholique de Toutoubré et la destruction de plusieurs compteurs, Yao Kouadio a profité de l’absence des gendarmes de garde pour trancher la gorge a un codétenu.

Utilisant pour ce crime un morceau du couvercle du WC, l’homme de 31 ans, manchot de la main gauche n’a pas manqué de force pour arriver à bout de sa cible ensanglantée.

Plus grave, l’assassin pyromane a par ailleurs tambouriné le visage d’un autre détenus grièvement atteint par plusieurs coups et blessures.

« Je me disais que je suis mort moi aussi, et soudain j’ai aperçu à travers les grilles du violon, les gendarmes que j’ai vu raccompagner leur copines » explique le bouvier rescapé.

Ces deux éleveurs de bétails, ressortissant du Mali étaient incarcérés parce que leur troupeau de mouton et de bœuf avait endommagés le vivrier d’une famille.

Les trois gendarmes en poste le jour de l’homicide ont été mis aux arrêts et transféré à la légion de la gendarmerie.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL