Annonces
Annonces
» » » Communiqué du conseil des ministres de ce...

Communiqué du conseil des ministres de ce mercredi 13 septembre 2017

2017-09-13T20:37:09+00:00287 Partages

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des Ministres, mercredi 13 septembre 2017, à 10 heures, au Palais de la République.

 

Entamant sa communication autour de sa politique sociale, le Président de la République annonce au gouvernement sa décision de faire de l’exercice 2018, une année sociale, dédiée aux jeunes, aux femmes, aux enfants, aux personnes âgées et celles vivant avec un handicap.

 

Ainsi, le Chef de l’Etat demande au Premier Ministre de lui soumettre, dans les meilleurs délais, un programme d’urgence pour l’emploi et la promotion de l’entreprenariat rapide des jeunes, en veillant particulièrement au renforcement, dans le budget 2018, des dotations en faveur de l’emploi, et à l’intégration systématique de la dimension emploi et entreprenariat dans les politiques et programmes d’investissement à mettre en œuvre dans tous les départements ministériels.

 

Dans ce cadre, il importe de prendre en compte l’impératif de la promotion des travaux à haute intensité de main d’œuvre, ainsi que de nouvelles modalités d’incitation pour l’insertion des diplômés de l’enseignement supérieur et des écoles de formation professionnelle dans les secteurs privé et parapublic. Tout autant, il convient de soutenir les expériences du secteur informel, par la réorganisation institutionnelle du dispositif d’accompagnement technique et de financement des auto-entrepreneurs et des PME/PMI, en veillant également à la rationalisation des fonds d’intervention pour le financement de l’entreprenariat des jeunes et des femmes.

Dès lors, le Président de la République invite le Gouvernement à mettre en place, dans chaque commune, une Mission Locale pour l’Emploi et l’Entreprenariat des jeunes (MILE) chargée d’optimiser, à la base, les stratégies et outils de promotion de l’emploi. Ces missions devront faciliter le développement de l’entreprenariat des jeunes, et  veiller à la territorialisation des politiques de création d’emploi, à travers une plus grande proximité des services de l’emploi qui doivent davantage investir les banlieues, les zones rurales et urbaines.

Enfin, en vue de marquer un nouvel élan national pour l’emploi, le Chef de l’Etat demande au Premier Ministre de tenir une rencontre d’échanges et de cadrage avec les responsables du Conseil national de la Jeunesse, ceux du mouvement Navétane et des associations de jeunes, d’organiser le forum national sur l’emploi, et de préparer le prochain conseil présidentiel sur l’emploi et l’entreprenariat des jeunes.

Abordant les actions de promotion de l’entreprenariat féminin, le Président de la République informe les membres du  Conseil de la création, au sein de la Présidence de la République, de la Délégation générale pour l’Entreprenariat rapide, DER / FJ,  qui sera dotée d’une ligne de crédits importants, exclusivement dédiée aux femmes et aux jeunes, à travers notamment la mise en place de Bourses pour l’Entreprenariat Rapide (BER)  qui seront octroyées selon des modalités assouplies.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat invite le Premier Ministre à lui proposer un schéma de rationalisation et d’optimisation des différents outils et mécanismes d’amélioration de la condition féminine.

Ainsi, pour asseoir une meilleure coordination,  plus de cohérence et d’efficacité dans les actions, le Président de la République rappelle au Premier Ministre l’urgence de tenir des consultations régionales et un conseil interministériel sur l’entreprenariat féminin, de préparer un forum national sur l’entreprenariat et la promotion économique des femmes.

Poursuivant sa communication autour de la consolidation de la politique de protection de l’enfance, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de prendre les dispositions nécessaires à la mise en œuvre optimale de la Stratégie nationale de Protection de l’Enfance (SNPE), de renforcer les moyens alloués à la protection des enfants vulnérables, et de veiller au développement de partenariats efficaces avec l’ensemble des acteurs du secteur.

Le Chef de l’Etat a clos sa communication sur son agenda diplomatique.

Le Premier Ministre a axé sa communication sur le suivi rapproché des projets et programmes, avant de rendre compte de la coordination de l’activité gouvernementale.

Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait le point de la situation africaine et internationale.  

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture économique nationale et internationale, et de la situation de l’exécution budgétaire.

Le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a fait une communication sur l’état d’avancement du processus de sélection du nouveau fermier chargé de la gestion du service public de l’eau potable en milieu urbain.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte du déroulement de la campagne agricole 2017-2018, et de la situation des exportations horticoles.

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

 

  • Monsieur Samba Ndiobène KA, Ingénieur agronome, précédemment Directeur de la Modernisation de l’Equipement rural (DMER), est nommé Directeur général de la Société nationale d’Aménagement et d’Exploitation des Terres du Delta du Fleuve Sénégal et des Vallées du Fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED), en remplacement de Monsieur Samba KANTE, appelé à d’autres fonctions ;

 

 

 

  • Monsieur Samba KANTE, Ingénieur agronome, précédemment Directeur général de la Société nationale d’Aménagement et d’Exploitation des Terres du Delta du Fleuve Sénégal et des Vallées du Fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED), est nommé Directeur de la Modernisation de l’Equipement rural (DMER), en remplacement de Monsieur Samba Ndiobène KA, appelé à d’autres fonctions.

 

 

Annonces
Annonces

12 commentaires

  • ziggi
    13/09/2017 10:51

    president menteur le plus nul de l Afrique

  • mbaye
    13/09/2017 11:13

    il continue à nommer les parents toucouleur.

  • mouhamed
    13/09/2017 23:25

    En tout si cela se déroule comme dit on a un grand espoir et c’est la première fois que je vois des mesures très importantes prenant en compte notre secteur informel nous gardons espoirs

  • amadou niang
    14/09/2017 00:46

    Ce qu’il faut c’est un service civique généralisé pour les jeunes de 16 à 35 ans qui ne travaillent pas afin de les former et de leur fournir à la fin de leur formation un fonds initial pour démarrer leur business /entreprise. Cela permettra de mieux encadrer et former cette jeunesse qui est désemparée, tentée par des aventures risquées. Commençons à faire le recensement de ces jeunes par commune. Peut-être que le premier travail de ces maisons communales c’est de faire ce recensement. Normalement on devrait pouvoir identifier les opportunités d’emplois et de business à partir des pôles. Donc le recensement des hommes et des femmes sans emploi devrait se faire au niveau des communes mais l’identification des opportunités d’emploi et d’entreprenariat doit se faire au niveau des pôles.

  • Le Citoyen Sénégalais
    14/09/2017 00:59

    Le nouveau Dg de la Saed est en terrain connu puisqu’il est spécialiste en aménagement. Choix logique et judicieux du Pr Macky Sall car Samba Ndiobene est un travailleur discret mais très efficace

  • WAX DEUG
    14/09/2017 01:08

    Samba remplace Samba. Mais attention, ce n’est pas pareil. Le nouveau privilégie le travail et le franc parler

  • DIEU EST JUSTE
    14/09/2017 01:18

    La Saed va enfin exploiter tout so potentiel avec ce nouveau Dg A elle seule, la Saed peut nourrir le Senegal.

  • Sénégal
    14/09/2017 05:39

    félicitations et bne continuation, maintenant we wait and see

  • maitre MAER
    14/09/2017 08:41

    Chez nous on a l’habitude de dire ordre reçu ordre exécuté et l’autorité qui l’a donné en est entièrement responsable. OUI je suis en phase avec l’autorité et franchement c’est la marche normale des choses. Les hommes passent les institutions demeurent.

  • tapha
    14/09/2017 09:21

    pas mal sur les nomination lhomme quil fau place quil fau si on voules le pYs an e

  • conseil d’un ancien de la SAED
    14/09/2017 10:57

    merci Monsieur le Présidant je vais voter pour toi en 2019 Incha Allah pour le fait que Samba Kante quitte la SAED c’est pas un travailleur c’est un vrai politicien .
    1.recrutement abusif des habitants de Nguer Malal massif
    2.sur effectifs du personnel
    3. Nomination des nouveaux recrus aux postes de chef de Division et chefs de service
    4. frustration des anciens agents de la SAED (affectation abusif des anciens – négliger les doléances)
    5. les moteurs les pionniers écartés de l’entreprise mauvaise gestion ce qui a entraîné une maladie de société qui était en tees bonne sante financière .
    Monsieur Samba Ndiobène KA Directeur général de la Société nationale d’Aménagement et d’Exploitation des Terres du Delta du Fleuve Sénégal et des Vallées du Fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED) je te conseille en tant que ancien retraité de la SAED de bien vouloir regarder le fichier du personnel les dates de recrutements et les nominations vous verrez l’anarchie qui existait et de vous m’efier des syndicats qui sont la que pour leur propre compte surtout faire très Attention je dit bien très attention au secrétaire du DG et et a Mr Ndour un retraite toujours la bas gueweull de L’ancien DG

  • weuz
    14/09/2017 12:56

    IL y’a pas PARENTS TOUCOULEURS ni Serere ni Diola etc…nous sommes des citoyens SENEGALAIS Wasalam

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL