Annonces
Annonces
» » » » » Comme Kaolack, Thiès aussi reçoit sa part des...

Comme Kaolack, Thiès aussi reçoit sa part des ambulances en réceptionnant une douzaine

2017-07-05T17:31:26+00:000 Partages

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a remis douze ambulances médicalisées à des structures sanitaires de Thiès en vue d’une meilleure prise en charge des malades en provenance de zones éloignées de la région.

« En mettant à la disposition des populations sénégalaises un lot de 165 ambulances dont 12 pour la région de Thiès, le ministère de la Santé et de l’Action sociale va permettre une prise en charge adéquate des malades provenant des zones éloignées et distantes des structures hospitalières« , a déclaré le gouverneur Amadou S.

Il présidait la cérémonie de remise d’ambulances médicalisées à douze communes bénéficiaires dont Nguéniène, Thiadiaye, Fandène, Tivaoune, Méckhé, Popenguine, Pire, Taiba Ndiaye, Mballing, Pout et Kayar.

Selon Amadou Sy, « ces ambulances médicalisées permettront surement de réduire de manière significative la mortalité maternelle ainsi que les décès liés aux accidents de la route et aux autres urgences médicales nécessitant une assistance rapide« .

Cet appui du ministère de la Santé et de l’Action sociale devrait contribuer à régler de façon définitive les problèmes d’évacuation notamment celle des femmes enceintes dans ces localités de l’intérieur du pays, a-t-il insisté.

« Concernant la mortalité maternelle, beaucoup de femmes décèdent par défaut d’une référence adéquate ou tardive ou encore par manque de moyens de transport« , a déploré l’autorité administrative.

Le manque de moyens d’évacuation vers les structures sanitaires adaptées était jusque-là à l’origine d’un « taux élevé de mortalité maternelle« , a relevé Amadou Sy.

Il rappelle que la région de Thiès « enregistre un taux de mortalité maternelle de 275 décès pour 100 000 naissances vivantes pour une moyenne nationale de 310 décès pour 100 000 naissances vivantes« .

Plusieurs de ces décès pouvaient être évités si les malades étaient transportés dans bonnes conditions, selon le gouverneur.

« Ainsi, ces ambulances médicalisées permettront de réduire dans les proportions acceptables les décès maternels dans la région par le biais d’une évacuation précoce des femmes en couche« , a-t-il indiqué.

De par sa position de zone carrefour, la région de Thiès « enregistre chaque année plusieurs accidents mortels au niveau de ses différents axes routiers. Certains de ces décès sont également liés à une évacuation tardive vers les structures de référence« , a par ailleurs souligné le gouverneur.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL