Annonces
Annonces
» » » Code de la presse, convention collective : vers...

Code de la presse, convention collective : vers des concertations entre le gouvernement et le Synpics

Le gouvernement et le SYNPICS vont initier, durant le mois d’août, des concertations sur les projets de code de la presse et de nouvelle convention collective, la maison de la presse, la situation de l’Agence de presse sénégalaise (APS), entres autres.

Après avoir obtenu, mardi, l’engagement du gouvernement pour l’ouverture de concertations sur ces questions, le SYNPICS a décidé de surseoir à sa marche de ce vendredi 31 Juillet 2015. Lors de cette rencontre, avec les ministres Mansour Sy (Travail) et Mbganick Ndiaye (Culture et Communication), en présence de la médiation parlementaire conduite par les députés Moustapha Diakhaté et Mbaye Niang, le gouvernement ’’s’est engagé à relancer, durant le mois d’août, des concertations avec tous les acteurs en vue de finaliser un code de la presse consensuel’’.

Le député Diakhaté a informé de la décision du gouvernement ‘’de retirer le projet de loi à l’Assemblée nationale, en vue de relancer la concertation avec tous les acteurs concernés afin de finaliser un nouveau projet consensuel, à l’issue du séminaire de partage qui se tiendra dans le courant du mois d’août 2015’’, selon le
communiqué conjoint gouvernement-SYNPICS. Sur la question du projet de nouvelle convention collective, le ministère de la Culture de la Communication’’ s’est engagé à réunir dans le courant du mois d’août 2015, une rencontre regroupant toutes les parties prenantes à l’effet de faciliter le dialogue’’.

Dans ce ce cadre, il a exprimé sa disponibilité à ‘’prendre les dispositions nécessaires liées aux futures négociations sur le nouveau projet de convention collective’’, souligne la même
source. Le communiqué relève que parallèlement, les membres de la commission de médiation parlementaire ‘’se sont engagés à mener une série de rencontres, respectivement, avec le SYNPICS, le patronat du secteur de la presse et le gouvernement pour faciliter l’ouverture des négociations proprement dites sur le nouveau projet de convention collective de la presse’’.

Concernant les conditions de travail et la question des cotisations sociales des travailleurs, le ministère chargé du Travail ‘’veillera par ses services compétents au respect de la législation’’. Le communiqué signale que les Inspections régionales du Travail et de la Sécurité sociale ‘’vont poursuivre prioritairement les missions de contrôle des entreprises de presse pour faire en sorte que les dispositions légales soient respectées en matière de conditions générales de travail et de versement des cotisations sociales’’.

Au sujet des autres revendications contenues dans les cahiers de doléances 2014 et 2015 déposées par le SYNPICS, notamment l’aide à la presse, de la maison de la presse et de la situation de l’APS, le ministère de la Culture et de la Communication s’est engagé à ‘’ouvrir les négociations avec les partenaires sociaux concernés, dans les meilleurs délais, pour y apporter les réponses idoines’’. Le SYNPICS a décidé de surseoir à sa marche, ‘’le temps de donner une chance à cette initiative’’. L’organisation syndicale ajoute que passé ce délai, il ‘’se réserve le droit d’entamer de nouvelles procédures en vue de se faire entendre sur ces doléances posées depuis longtemps’’.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • mame
    29/07/2015 17:20

    bene

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces