Annonces
Annonces
» » Chelsea-PSG. Mourinho: «Moi, j’y crois ! »

Chelsea-PSG. Mourinho: «Moi, j’y crois ! »

L’entraîneur portugais affiche une confiance de tous les instants, à la veille de défier le PSG et de tenter de remonter le score du match aller (3-1).

Quelles sont les raisons de croire à la qualification ?

JOSE MOURINHO. Les raisons ne sont pas importantes. Ce qui compte, c’est d’y croire. Moi, j’y crois. Les joueurs aussi.

Eto’o va-t-il jouer ?

Je ne sais pas s’il est totalement apte.

Je ne pense pas qu’il le soit. Mais l’aligner demain, peut-être.

Vous sentez-vous dans la même situation que face à Dortmund avec le Real Madrid la saison dernière quand vous aviez perdu le match aller 4-1 en Allemagne?

Ce 3-1 est un résultat négatif mais la situation est différente quand même. Au coup d’envoi, j’y crois. Au coup de sifflet final, on verra. Si le PSG est éliminé, il y aura beaucoup de déception chez lui. Nous, beaucoup s’attendent à nous voir sortis de la Ligue des champions. Il faut donc se réjouir de cette situation. On a une chance d’atteindre les demi-finales. On doit avoir le sourire.

De quelles qualités avez-vous besoin pour gagner?

On doit gagner, point barre. La confiance, l’ambition, c’est tout ce qui fait qu’on peut évoluer au plus haut niveau.

Le manque d’expérience du PSG est-il un handicap?

Ce n’est pas le club qui joue, ce sont les joueurs. Même si c’est un club jeune en Ligue des champions, Thiago Motta, Thiago Silva, Maxwell ont beaucoup d’expérience. Ce n’est pas un problème pour le PSG. Combien de gros matchs ont-ils disputé dans leur carrière ? Beaucoup.

L’absence d’Ibrahimovic change-t-elle la donne?

Je n’avais pas Eto’o au match aller, je ne sais pas si je l’aurai au retour. Je n’ai pas Ramires, suspendu. Je n’ai pas Matic et Salah, qui ne peuvent pas jouer la Ligue des champions. Et on ne pleure pas! Je ne pense pas que cete absence soit un problème pour Paris.

Que pensez-vous de la désignation d’un arbitre portugais ?

Cela m’a surpris mais c’est le football européen. J’ai joué un jour contre Liverpool managé par un espagnol (ndlr: Benitez) avec un arbitre espagnol et une autre fois contre City managé par un italien (Mancini) avec un arbitre italien.

Le Parisien

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL