Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » Cheikh Diop prône la réunification des...

Cheikh Diop prône la réunification des centrales syndicales

2017-03-04T11:14:03+00:0013 Partages
La confédération nationale des travailleurs du Sénégal/ force du changement (CNTS/FC) va poser des jalons pour la réunification du mouvement syndical confronté à des querelles de leadership, a annoncé vendredi à Thiès, son secrétaire général.
« Cette division des centrales syndicales ne concourt pas à une véritable prise en charge des préoccupations et intérêts des travailleurs », a dit Cheikh Diop
Selon l’Aps, il s’exprimait à Thiès dans le cadre d’une tournée dans les régions en vue de mobiliser les travailleurs en perspective des élections de représentativité des centrales syndicales, prévues 26 avril et le 11 mai pour les syndicats d’enseignants.
Il a relevé que la CNTS/FC est une centrale de lutte et de conquête pour défendre les travailleurs sénégalais, aujourd’hui confrontés à un passif lourd, tant au niveau de la santé, de l’éducation et dans les entreprises du secteur privé et public.
Cheikh Diop a invité les syndicats affiliés à la CNTS/FC, à mobiliser les travailleurs pour que sa centrale soit leader à l’issue des prochaines élections de représentativité syndicale. Cette position, a-t-il ajouté, devrait lui permettre de mener un véritable leadership partagé entre toutes les entités syndicales du pays.
Le leader syndical a loué le travail des figures emblématiques du syndicalisme thièssois, citant notamment Ibrahima Sarr et ses camarades, qui ont eu à mener et à gagner de hautes luttes syndicales pour rendre la dignité aux travailleurs.
Il annoncé par ailleurs la mise en place d’une coalition dénommée « Dane Doolé » qui regroupera toutes les forces sociales de la nation, en vue de briguer les sièges de l’Assemblée nationale, pour dit-il, apporter les véritables changements et ruptures attendus par les Sénégalais.
Pour sa part, Mambaye Tounkara, le secrétaire général du syndicat unique des travailleurs du rail (SUTRAIL), a révélé que 70 entreprises privés, comme publics, sont aujourd’hui recensées dans le département de Thiès, en vue de leur participation aux prochaines élections de représentativité.
Selon lui, un comité électoral sera mis en place, au niveau des trois départements de Thiès, Tivaouane et Mbour, pour faire de la CNTS/FC, la centrale la plus représentative au Sénégal
Le syndicaliste a aussi félicité les Etats du Sénégal et du Mali qui ont mis en place de la société Dakar-Bamako ferroviaire à la place de TRANSRAIL. Il estime toutefois que le schéma institutionnel doit être rapidement mis en œuvre pour permettre une véritable relance du chemin de fer.
Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces