Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » Championnats du Monde de Cross: Raïssa Laval...

Championnats du Monde de Cross: Raïssa Laval mise sur la touche par la Fsf…

2017-03-27T11:29:42+00:000 Partages

Les championnats du Monde de Cross ont lieu ce dimanche 26 mars à Kampala. Cette Grand Messe de l’athlétisme qui réunira sur la même épreuve les meilleurs spécialistes mondiaux du demi-fond, toute discipline confondue, aura lieu sans Raïssa Laval!! Un coup dur qui a du mal à passer chez notre Lionne Nationale et qui utilise la tribune de Athlétisme-Sénégal. 

« C’était pourtant mon rêve et mon objectif pour cette saison Hivernale!! Une préparation débutée, dès août 2016 avec en point d’orgues, cette confrontation avec les meilleurs (Kényanes , Éthiopiennes, Dibaba entre autres). Hélas , et malgré de très bon résultats dans les cross internationaux cet hiver, je regarderai la course à la télévision. »

Mais pourquoi cette mise sur la touche?

« J’avais pourtant envoyé un mail début février à la Fédération sénégalaise d’athlétisme (Fsa), car j’étais inquiète de n’avoir aucune information sur la participation du Sénégal à cette épreuve, ni sur les modalités de sélections. Mon mail est resté sans réponse jusqu’au 13 mars dernier, soit moins de 2 semaines avant les Championnats du Monde. La F.sa m’a recontacté. Il fallait dans l’urgence envoyer mon passeport dans la perspective du déplacement. J’ai alors réclamé des informations plus précises, car un tel événement se doit d’être abordé dans les conditions optimales. »

Et pourtant, la réponse de la Fsa a était claire:

« Vous êtes attendue le 24 et vous courez le 26 ». Raïssa Laval l’admet: « Je n’étais pas sereine, d’avoir à courir dans ces conditions : ni adapté à l’altitude, ni remise du décalage horaire… Néanmoins, je me préparais au mieux pour cette course tant attendue, j’avais déjà bouclé ma valise lorsque le mercredi 22 mars à 11 h je recevais un mail de la F.sa … »
Raïssa accepte alors que partager avec nous le coup de massue donné par la Fsa:
« Bonjour Raissa. Le Ministère des Sports vient de nous informer qu’il ne peut donner qu’un seul billet d’avion pour les Championnats du Monde de cross. Dans ce cas, je suis au regret de t’annoncer l’annulation de ta participation. La FSA est désolée de cette situation indépendante de sa volonté. Salutations sportives. » 

Une situation que déplore Raïssa

 « Je suis fatiguée de ce genre d’événements qui se répètent d’année en année. J’ignore si le ministère des Sports débloque des fonds de cette manière, moins d’une semaine avant un déplacement… Ce mode de fonctionnement me surprend! J’imaginais qu’il dotait la fédération d’un budget en début d’année. »

Raïssa accuse donc le coup

« Je suis déçue de cette fédération qui bricole des déplacements à la dernière minute, prenant en otages les athlètes et compromettant leurs carrières. Je parle de carrière car ce n’est pas ici un incident sans précédant ». 

 « Déjà en 2015, se souvient-elle, alors que je venais de battre mon propre record du Sénégal du 1500 m en finissant 2éme des championnats de France, j’avais été privée des Championnats d’Afrique de l’Ouest ainsi que des Jeux Africains sous le prétexte que le ministère n’avait pas octroyé suffisamment de moyens à la fédération. Tout cela alors que j’avais les moyens de gagner le premier championnat et de faire finaliste au second. Enfin en 2016, on m’avait convoqué et envoyé le billet d’avion pour les Championnats d’Afrique de cross au Cameroun seulement 2 jours avant l’épreuve… Sans penser à me fournir le Visa nécessaire à l’entrée au Cameroun!! Ce déplacement, très compliqué et fatiguant, ne m’avait pas permis de défendre dignement mes chances et les couleurs de mon pays lors de ces championnats ». 

Raïssa affirme qu’elle pourrait encore citer de nombreux exemples la concernant, tout comme ceux de tant d’autres athlètes … Des athlètes qui, après tant de sacrifices, se sont vu privés de leurs chances à cause des déficiences de ceux qui sont censés permettre le développement de notre sport.

« J ‘écris ce témoignage car je regrette cet état de fait et j’espère que les futurs dirigeants de l’athlétisme sénégalais prendront leurs responsabilités, afin que nos athlètes puissent enfin défendre nos couleurs dans les meilleurs conditions. » 

Une affaire qui ne laissera sûrement pas le monde de l’athlétisme sénégalais indifférent, dans un contexte de campagne électorale pour le siège de président de la Fsa! 

Manirou Dembele

[email protected]

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL