Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
» » » » Casamance : La Cedeao appuie la lutte contre la...

Casamance : La Cedeao appuie la lutte contre la mouche des fruits

2017-05-18T22:57:28+00:00333 Partages
Annonces

La lutte contre les mouches de fruits va monter d’un cran cette année dans la région de Ziguinchor, à la faveur d’un projet sous-régional de la Cedeao qui a déjà mobilisé quelque 67 millions de francs Cfa à cet effet. Et 400 producteurs sont en train d’être capacités sur les techniques appropriées pour apporter la riposte idoine. Car les dégâts restent importants et appauvrissent les paysans, même s’ils sont passés de 80 à 40% sur les récoltes.

Baraf est un village de la commune de Niaguis dans le département de Ziguinchor, nous renseigne Le Soleil. C’est une zone de production de mangues par excellence. Les vergers s’étalent à perte de vue. Le visiteur qui y débarque est impressionné par la floraison des plantations qui poussent comme des champignons. Et ici à Baraf tout comme à Darsalam (une localité de la commune rurale de Nyassia) ou ailleurs encore dans la région de Ziguinchor, on admettrait difficilement que des populations locales soient découragées à ne plus planter des mangues à cause des mouches de fruits, tellement les vergers sont nombreux. Mais, les producteurs persistent que les dégâts n’encouragent pas à continuer. « Nous en souffrons depuis 1989 avec 80 à 90% de pertes sur les récoltes », raconte le président de l’association régionale des planteurs de Ziguinchor, Mame Moussé Guèye.

Articles connexes

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces