Annonces
Annonces
» » » Boy Casamance ou la loi du juriste dans...

Boy Casamance ou la loi du juriste dans l’arène

Pour la lutte avec frappe, il a délaissé sa carrière de juriste. Boy Casamance, novice dans l’arène, vise une ascension fulgurante. Car, d’après lui, ce n’est point impossible d’arriver au même niveau que celui du lion Guèdiawaye, Balla Gaye 2.  

Ce dimanche, cet originaire de la Casamance jouera sa partition aux rythmes du stade Demba Diop. « Mon style est typiquement casamançais. Je veux promouvoir ma culture », a-t-il déclaré.

Pour dire qu’à l’occasion du combat devant opposé Boy Boal à Alioune Sèye n°2 de l’écurie Bathie Séras, deux (2) braves jeunes vont offrir un spectacle musclé. Boy Casamance, 22 ans, va défier Valdo n°2 de l’écurie Bathie Séras.

Le casaçais, licencié en droit, a préféré la lutte à la profession d’avocat, juge ou magistrat. Mais le jeune homme avait raté son combat contre Zarko n°2 en 2014, ce qui fait que cette fois-ci, il compte redorer le blason en battant Valdo n°2 .

Annonces
Annonces

3 commentaires

  • diop
    04/08/2017 05:29

    evite les coups tey dem ndiangui

  • Dr DIATTA Ange Lucien
    13/09/2017 07:45

    Une licence en droit dans l’arène? Êtes vous bien informé? Vérifiez vos sources d’informations. La scolarité de la fac droit pourrait vous donner la bonne info sur le niveau d’étude de ce prétendant juriste-lutteur.
    Je ne pense qu’ il soit détenteur d’une licence en droit qu’il ne continuerait pas ses études pour aider sa famille et son village de Kadjinol et son département d’oussouye.
    C’est dommage. Un échec total, une illusion, un regret si cela est vrai.
    La lutte n’est pas une fin en soit,elle doit nullement empêcher à un pauvre garçon, conscient de sa responsabilité de penser à son avenir et celle de sa famille.
    Au Sénégal, il existe des centres de sport et etudes.
    Cependant, nous le souhaitons bonne route.Mais qu’il pense à ses études car sport et études vont ensemble. C’est un duo gagnant.

  • Dr DIATTA Ange Lucien
    13/09/2017 09:47

    Ce n’est pas une prouesse et c’est insensé et irresponsable d’abandonner ses études universitaires pour une raison de carrière de lutte. Les meilleurs sportifs de ce monde sont des grands intellectuels. Et après leur carrière sportive, ils continuent à oeuvrer et faire valoir leur compétence dans le monde des affaires et dans les grandes institutions.
    Si c’est un choix délibéré d’arrêter tes études, sache que tu n’es pas entrain de nous honorer. Alors, fils je te demande, personnellement de revenir sur terre avant qu’ il ne soit trop tard.
    Nous t’avons accompagné dans l’arène pour réussir sur le plan sportive et universitaire…
    Je te prie de prendre au sérieux ce message et de te remettre en question.
    Bonne chance dans le sport et dans les ÉTUDES.
    La Jeunesse de Kadjinol pour le Développement (JKD) voudrait de toi un homme fort et carriériste.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces