Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » Benno Bok Yaakaar: Le début de la fin d’une...

Benno Bok Yaakaar: Le début de la fin d’une arnaque politique

2015-06-08T11:05:09+00:00 Partages

« Gagner ensemble et gouverner ensemble ». Tel était le slogan des partis d’opposition au lendemain du premier tour de la présidentielle de 2012. Un véritable cri de guerre des opposants d’alors qui avaient ainsi fait bloc autour de Macky Sall pour battre à plate couture le Président sortant, Me Abdoulaye Wade.

Macky Sall est alors élu à la magistrature suprême et a formé son premier gouvernement avec toutes les forces vives de la Nation. Tous ceux qui étaient contre Wade eurent droit des maroquins à l’heure du partage du gâteau. Car hélas, nous devons à la vérité de reconnaitre que l’exercice du pouvoir sous nos cieux, ressemble fort à un « Tong tong » national comme ces séances de partage de viande dans le Ndoumbélane où les parts des uns et des autres étaient proportionnelles à leur cupidité, à leur ruse ou à leur force.

Tout le monde savait que ce regroupement hétéroclite de politiciens ne pouvait pas régler les problèmes des Sénégalais et tout le monde l’avait dit. Mais obsédés par l’assouvissement de leurs vils desseins alimentaires, les partisans de la mouvance revenaient toujours à la charge pour seriner aux populations naïves et incrédules qu’il était nécessaire que la Ld, LAfp, le Ps, le Pit et les acteurs dune société civile extravertie et corrompue pour ne citer que ceux là, devaient impérativement accompagner Macky Sall. Comme si ce dernier, pourtant détenteur de la légitimité populaire, ne pouvait pas faire face à ses responsabilités et aux charges qui pèsent sur ses épaules.

Mais aujourd’hui, le temps a eu raison de l’arnaque politique des ces politiciens car la coalition Benno Bok Yaakar n’est plus qu’une arène de pugilistes où les attaques, les caxabal et autres croque-en-jambes sont les maîtres mots. D’abord par déclarations de presse, ensuite par structures interposées, les coups se donnent maintenant de manière frontale(la dernière sortie de Dansokho peut confirmer nos propos). Laissant augurer que Macky Sall ne tardera pas à siffler la fin de cette récréation qui n’a que trop duré. S’il tient, bien sûr à garder ce qui reste de l’identité de son pouvoir.

Annonces
Annonces

3 commentaires

  • bara samsung
    08/06/2015 12:38

    maky bey day andaki bey

  • gueye
    08/06/2015 14:49

    maky payi dougeulnagnoula sipakh soulrek mosidese

  • Diallo
    09/06/2015 10:01

    je l'avais à l'époque il faut que les uns et les autres sache ce que c'est la politique.
    Il y a manque d'auda

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces