Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » La bataille de Guédiawaye aura-t-elle lieu? Par...

La bataille de Guédiawaye aura-t-elle lieu? Par Bamba NDIAYE

2017-03-28T11:19:22+00:000 Partages

A l’orée des élections législatives du 30 juillet 2017, beaucoup d’analystes politiques  prédisaient une bataille  à Guédiawaye entre  le Président du Grand Parti, El Hadj Malick Gakou et le frère du Président, transféré à Guédiawaye pour briguer la mairie et la Présidence de l’Association des Maires du Sénégal.

Dans un article de Rewmi.com, paru la semaine dernière, l’analyste prédit clairement la perte de Guédiawaye par la coalition de Bennoo Bari Bakkaar nous apprend que « la guerre de Guédiawaye n’aura donc pas lieu. Il a été dit que le Président de l’Apr et de la coalition Benno Bokk Yakaar, a décidé de n’investir ni l’un, ni l’autre…  { Il s’agit du frère du Président, ami de Frank Leundeum et de l’honorable  député Seydina Fall, qui refuse le diktat du népotisme] Cette décision pue une défaite aux législatives », analyse le chroniqueur du site Rewmi.com.

 Ballon de sonde, stratégie de diversion ou vérité absolue ?  Quoi qu’il en soit, la coalition présidentielle est déjà mal barrée dans la banlieue où ils auront à faire face à un ténor du nom d’El Hadj Malick Gakou, épaulé par l’opposition significative.

 Pour ce qui est du frère du président, il importe de savoir qu’il a déjà hanté par un dilemme cornélien : Se hisser au rang de son frère, qui lui sert de modèle, pour ne pas dire de rival et se frotter au Président du Grand parti El Hadj Malick Gakou, pour qui il a toujours voué une admiration , qui pourrait faire de lui le président de son fans Club ! En plus de ces handicaps psychologiques, le frère du Président risque de polluer l’air pur de Guédiawaye, par l’odeur nauséabonde du pétrole que dégage la simple évocation de son nom. Un groupe de  journalistes  patriotes d’investigation, promettent de faire un dossier brûlant (au propre comme au figuré) sur le thème : «  Pétrole et Gaz au Sénégal : comment éviter une gestion népotiste ». Ce dossier explosif, portera un coup de grâce à tous ceux qui, de près ou de loin, avaient trempé leurs mains dans les barils de l’or noir du Sénégal… Sensés être les mieux informés du Sénégal, les dirigeants de la coalition Bennoo Bari Bakkaar, ont certainement eu vent d’un tel dossier, attendu avec impatience d’ici fin juin 2017 !

Pour qui connaît le degré de l’amertume populaire quasi générale, il est utopique pour BBY de s’attendre à une victoire  quelque part au Sénégal ou dans la diaspora. Les populations sénégalaises, réduites au plus niveau dans l’échelle de la pauvreté et la précarité en ont assez d’un régime dont le dernier des Sénégalais te dira que « Khamoul foumou dieum ! ». Pourtant, le Professeur et sociologue Malick Ndiaye avait sonné l’alerte de manière pertinente en publiant, alors qu’il était encore Ministre Conseiller auprès du Président de la République, son fameux ouvrage : « Où va la République ? ». Après 5 longues années d’exercice du pouvoir, le Président Macky Sall n’aura réussi à prouver qu’une seule chose : son incapacité à conduire le pays le développement.

Alors que les indicateurs macroéconomiques sont au rouge, les habitants des quartiers huppés de la capitale, se gavent, le soir de fondé (bouillie de mil) ou de thiéré (couscous local). Dans les campagnes, la pauvreté et la précarité ont atteint des niveaux jamais égalés. A Boulal, dans une bourgade du Dioloff, un vieux Haal Pulaar nous disait l’autre jour :« Depuis bientôt deux ans, nous avons fini d’adopter  [Le Gobar-Diassi]… » . Nous échangions des regards interrogateurs au moment où il livre le secret et délivre tout son auditoire : « Il s’agit de réduire les trois repas en un seul, faute de moyens», clame le vieux d’une voix peu audible, les larmes aux yeux. Puis il ajoute : « Je ne sais pas ce que le Président Macky Sall a fait pendant les cinq années de son mandat, mais je sais qu’il n’a pas réduit la faim et la précarité dans le monde rural… ». Terrible sentence qui pourrait résumer le bilan du Président Macky Sall dans le milieu rural. Dans le Dioloff comme ailleurs, les populations se détournent des gouvernants actuels pour avoir compris qu’ils n’ont ni la volonté ni la capacité à tenir les promesses d’hier. Le mandat de 5 ans, les 500 mille emplois, l’autosuffisance en riz en 2017, tout comme la Couverture Maladie Universelle ne sont que de simples slogans de campagne qu’ils s’apprêtent à déterrer pour appâter des populations affamées, malnutries et malades.

Quand le frère du Président nie avoir l’ambition de devenir Président de l’Assemblée nationale, cela fait rire. Oublie-t-il qu’il ne nous a jamais dit qu‘il était intéressé par la mairie de Guédiawaye et par le poste de Président de l’Association des Maires du Sénégal ?  Ce n’est qu’au dernier moment que le fauve se jette sur sa proie. Cette fois-ci, nous ne nous laisserons pas prendre au dépourvu,  les habitants de Guédiawaye n’accepteront plus que leur commune se noie dans la marre d’un pétrole dont ils ne voient pas la couleur.

De même, les Sénégalais ne sont pas prêts à supporter le poids de deux frères au sommet de l’Etat: l’un, à la tête de la présidence de la République et l’autre, à la tête de l’Assemblée nationale. 

Mamadou Bamba NDIAYE

Ancien Ministre

Membre du Grand Parti

-Email :          [email protected]com

Le contenu que vous venez de lire est une contribution:

L’internaute qui apporte une contribution au site senego.com quelle qu’elle soit s’engage à ce que celle-ci ne comporte aucun élément quelconque susceptible de violer le droit des tiers, et de donner lieu à des actions fondées notamment sur le plagiat, la responsabilité civile ou encore les délits prévus par la loi, notamment diffamation, injure, ou non-respect des dispositions d’ordre public telles que provocation aux crimes et délits, et crimes contre l’humanité et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence.

Senego.com n'endosse en aucun cas la responsabilité sur les contributions d'utilisateurs ainsi que les opinions, recommandations ou de conseils exprimés au travers de celles-ci. Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant l'information et l'utilisation de ces informations, Nous nous réservons le droit de supprimer du contenu d'utilisateur sans information ni formalité préalable, lorsque le caractère manifestement illicite et/ou contraire aux présentes dudit contenu serait porté à la connaissance.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL