Annonces
Annonces
» » Banlieue dakaroise : Jamra alerte face au grand...

Banlieue dakaroise : Jamra alerte face au grand banditisme

Face aux nombreux cas d’agressions, de viols, de détournements de mineurs dans la banlieue de Dakar, l’Organisation islamique Jamra tire la sonnette d’alarme pour attirer l’attention du gouvernement sur ces phénomènes qui, de plus en plus, gangrènent la société.

« Le constat est unanime que la criminalité et le grand banditisme ont atteint un seuil inquiétant dans la banlieue dakaroise », souligne un communiqué de l’Ong section Guédiawaye reçu à Senego.

Mame Matar Guèye et ses camarades attirent l’attention des plus hautes autorités du pays, sur la nécessité d’un plan d’urgence pour la banlieue et pousser les malfaiteurs dans leurs derniers retranchements, afin que la frayeur puisse changer de camp, pour mieux prendre en main la nécessaire organisation sécuritaire des quartiers de la banlieue.

« C’est à présent chose faite, avec l’action hautement patriotique que vient de prendre le préfet de Pikine Pape Demba Diallo. En l’espace d’un mois, et à travers deux opérations nocturnes de grande envergure, menées de main de maître, il aura réussi à démanteler une vingtaine de salles de jeux et de bars clandestins, qui poussaient comme des champignons dans les communes de Pikine-Est, Pikine-Ouest, Pikine-Nord, Diamaguene-Sicap-Mbao, Djiddah-Thiaroye Kao et Yeumbeul-Sud », informe le texte.

Aussi, la cellule de Guédiawaye de Jamra tient-elle à saluer cette oeuvre de salubrité publique, « d’autant que la plupart de ces tenanciers opéraient à proximité d’établissement scolaires, contribuant ainsi à accentuer le fléau de la débauche et de la déperdition scolaire ».

Tout en réitérant ses félicitations à l’endroit du gouvernement pour avoir opéré à des sanctions suite à l’envahissement sur le marché de viande d’âne impropre à la consommation, l’Ong Jamra invite les autorités à ne pas baisser la garde, face à cette mafia, confortablement installée dans notre chaîne alimentaire, uniquement soucieuse de se remplir les poches, au détriment même de la santé des populations. L’Ong Jamra fait face à la presse, ce vendredi dans l’après-midi, à Guédiawaye.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces