Annonces
Annonces
» » » » Attentat de Londres : 12 suspects arrêtés dans...

Attentat de Londres : 12 suspects arrêtés dans l’est de la capitale

2017-06-04T15:31:48+00:0038 Partages

Douze personnes ont été arrêtées dimanche, au lendemain de l’attentat attribué par les autorités à « l’extrémisme islamiste » qui a fait sept morts dans le centre de Londres à cinq jours des élections législatives.

Des perquisitions étaient en cours à la mi-journée à Barking, une banlieue multi-ethnique de l’est de la capitale britannique où ont eu lieu les arrestations, a signalé la police. Un photographe de l’AFP a pu voir des membres de forces de l’ordre emmenant dans un fourgon quatre femmes se couvrant le visage avec leur foulard. D’après la chaîne de télévision Sky News, des policiers lourdement armés se sont rendus notamment au domicile de l’un des trois auteurs de l’attaque, abattus par la police après avoir foncé sur la foule dans une camionnette sur le London Bridge puis poignardé plusieurs passants.

L’attentat n’a pas été revendiqué mais selon la Première ministre Theresa May, il est lié à « l’idéologie malfaisante de l’extrémisme islamiste ».

C’est le troisième à frapper la Grande-Bretagne en trois mois. Il est intervenu à cinq jours d’élections législatives cruciales, alors que Londres s’apprête à négocier le Brexit.

Les partis politiques ont annoncé suspendre pour la journée leur campagne nationale. Mais celle-ci reprendra dès lundi et l’élection « se déroulera comme prévu jeudi », a assuré Theresa May.

Le drame a éclaté alors que venait de s’achever la finale de la Ligue des champions, qu’un public nombreux était venu regarder dans le quartier de Borough Market, situé sur la rive sud de la Tamise et prisé notamment des touristes.

Trois assaillants ont tout d’abord foncé dans la foule sur le London Bridge, sur la Tamise, à bord d’une camionnette blanche.

« Ils ont renversé des tas de gens », a témoigné Chris, un chauffeur de taxi, a la radio LBC. « Ensuite, trois hommes en sont sortis armés de lames assez longues » et « ont poignardé des gens au hasard ».

Avec Afp

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL