Annonces
Annonces
» » » » » » » Assemblée nationale: la presse, l’os à...

Assemblée nationale: la presse, l’os à ronger des députés

2017-06-20T20:57:48+00:0022 Partages

Ce mardi, les députés ont transformé l’hémicycle en une salle de tribunal pour la presse. Des parlementaires ont fait du vote du projet de loi portant Code de la presse, le procès de la presse.

C’est l’honorable député Alioune Diouf qui a lancé les premières pierres, indique Dakar Actu. Le parlementaire, qui s’était inscrit, a fait des observations en lien avec le comportement de certains journalistes. Le député de la majorité déplore le fait que des journalistes tire sur le pouvoir, à travers leur chronique.  Il parle de « journalistes-politiciens ».

L’honorable députés Cheikh Seck, lui, « n’a plus envie d’écouter la revue de presse ». « C’est du folklore. Le journaliste doit être digne et doit avoir un bon comportement. Il faut arrêter.  Il faudra encadrer et réglementer le secteur », dira le député socialiste.

Aminata Guèye de l’Apr a indexé les « journalistes  qui font le pied de grue devant l’Assemblée, pour quémander de l’argent ». « Ce n’est pas tout le monde », précisera Pape Birame Touré, vice-pŕesident du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar.

Le député de la majorité a exprimé son inquiétude face aux propos de ses collègues qui l’avaient précédé dans la prise de parole. Il ne veut cependant pas mettre tous les journalistes dans un même sac.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL