Annonces
Annonces
» » » » Affaire Khalifa Sall, l’Etat du Sénégal...

Affaire Khalifa Sall, l’Etat du Sénégal se constitue partie civile

2017-03-29T09:24:34+00:0032 Partages

L’Etat du Sénégal a manifesté sa volonté d’aller jusqu’au bout de sa logique sur l’affaire de la caisse d’avance qui l’oppose au maire de Dakar, Khalifa Sall. L’Etat s’est constitué partie civile.

La lettre de constitution a été déposée hier dans l’après-midi, au cabinet du Doyen de juges d’instruction. Le journal Les Echos indique que c’est l’agent judiciaire de l’Etat (AJE) en personne, Antoine Félix Diom, qui l’a déposée avec les avocats, Mes Boubacar Cissé et Pape Moussa Felix Sow.

Joint par téléphone par Enquête, Me Cissé confirme la constitution de l’Etat mais précise que leur mandat n’a pas pour le moment évalué son préjudice. La robe noire a ajouté que l’AJE sera auditionné incessamment et qu’ils sont à la disposition du doyen des juges d’instruction.

Ce pendant cette constitution ne sera pas certainement bien vue par la défense. Même si elle s’étonnait de l’absence de partie civile dans un dossier de détournement de deniers publics, les avocats du maire de Dakar ont déjà donné leur position. En effet, lors de l’audition au fond de Khalifa Sall, ils avaient laissé entendre que si tant est qu’il y a un préjudice, c’est la municipalité qui l’a subi.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL