Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » Affaire  Khalifa Sall: Bby enfonce et...

Affaire  Khalifa Sall: Bby enfonce et l’opposition fusille Macky Sall. Points sur l’actu de ce jeudi sur Senego

2017-03-09T08:31:58+00:0062 Partages

L’opposition fusille Macky Sall. La conférence des Leaders du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr), lors de sa rencontre hebdomadaire, a décidé, entre autres, d’exprimer son soutien au Maire de Dakar, « Khalifa Sall et à ses amis victimes de l’arbitraire ». 

Dans le communiqué parvenu à Senego, les camarades de Mamadou Diop Decroix ont dénoncé la « tentative de liquidation politique du maire de Dakar ».

« Le Fpdr constate que le régime Macky Sall persiste dans sa folle volonté d’utiliser l’appareil judiciaire pour liquider, les uns après les autres, ses principaux rivaux aux prochaines élections législatives et présidentielle. Après Karim Wade, c’est au tour de Khalifa Sall, en attendant les autres », lit-on dans le communiqué.

L’opposition invite ainsi « Macky Sall à se ressaisir avant qu’il ne soit trop tard et à prendre conscience du fait évident que la violence judiciaire contre les opposants fait le lit de la violence politique, car les Sénégalais n’accepteront jamais de subir une quelconque dictature ».

Pour eux, le chef de l’Etat doit « renoncer à ses rêves de confiscation du pouvoir et accepter de se soumettre au verdict des urnes dans le cadre d’élections loyales, transparentes et pacifiques. Cela éviterait en particulier les dépenses aussi exorbitantes qu’inutiles qu’il fait dans le cadre de sa précampagne illégale déguisée en tournée économique». 

Bby enfonce Khalifa Sall. Dans la même rubrique, le Secrétariat exécutif permanent de Bennoo bokk yaakaar a réagi à l’emprisonnement du maire de Dakar, Khalifa Sall. Dans le communiqué parvenu à Senego, la majorité Présidentielle a rappelé que « le Sénégal sous le Président Macky Sall a fait le choix définitif de la lutte contre l’impunité et la délinquance financière ».  Les camarades de  Macky Sall ont souligné dans la foulée qu’il n’existe pas dans « la nomenclature budgétaire de la République du Sénégal, des fonds politiques. Ce qui existe, ce sont des fonds spéciaux votés par l’Assemblée nationale à des fins de souveraineté nationale. Les collectivités locales ne sauraient être dotées de tels instruments ».

Toutes choses qui font que le Sep de Bby demande au Gouvernement de veiller à ce que « la souveraineté judiciaire de l’Etat du Sénégal soit assurée en tous lieux, les lois de la République puisant leurs sources, ici au Sénégal, et non à Paris ou à Montréal ».

Pour rappel, Khalifa Sall et Cie sont inculpés par le Doyen des Juges du Tribunal de Grande Instance de Dakar, pour détournement de deniers publics (1,830 milliard) par les juridictions sénégalaises faisant suite à une mission de vérification administrative et financière de l’Inspection Générale d’Etat (Ige). Les autres chefs d’accusation sont  association de malfaiteurs, escroquerie portant sur des deniers publics, blanchiment de capitaux et détournement de deniers publics. Voilà pour les faits.

Annonces
Annonces

8 commentaires

  • Moris
    09/03/2017 09:44

    Ay ragal nguene tapete

  • mamadoukebe
    09/03/2017 11:17

    slt a tous

  • vrtite
    09/03/2017 11:34

    bby nous savons que vous avez peur de khaf,avec tout ce bruit vous n gagnerez pas dakar

  • Amzonia
    09/03/2017 13:02

    Et Alioune Sall

  • soukeyita
    09/03/2017 13:11

    que Dieu protège le Sénégal . yalna lep séd comme glace

  • thiey
    09/03/2017 13:15

    khaf rek lagnou wakh

  • baye
    09/03/2017 13:32

    waw mane Anna youssou ndour .fi gni diapé bamba ak khalifa lep pour gagné Dakar .kou mounoul gagné dakar nane dangay khathio Sénégal

  • Merde
    09/03/2017 14:28

    Macky Diam la. Il ne peut pas se comporter autrement.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces