Annonces
Annonces
» » » » » Abdoulaye Diouf Sarr pour une bonne prise en...

Abdoulaye Diouf Sarr pour une bonne prise en charge des structures sanitaires

Le Gouvernement du Sénégal s’engage à améliorer la prise en charge des malades dans les structures sanitaires. Ce jeudi 12 octobre, lors de la cérémonie de validation de la Lettre de politique sectorielle de développement de la santé et de l’action sociale (Lpsd), présidée par le ministre de la Santé et de l’action social, Abdoulaye Diouf Sarr , quatre programmes fonctionnels ont été élaborés, ainsi que des défis à relever. 

La première lettre de politique sectorielle de développement du ministère de la Santé date de 1995 et la deuxième a été validée, ce jeudi 10 octobre par le ministre de la Santé et de l’action sociale.   Lors de la cérémonie, Abdoulaye Diouf a rappelé l’importance de la Lpsd. Selon lui, « on ne peut pas mettre en oeuvre une bonne politique sans document de planification ». 

Les axes de stratégies qui ont été dégagés dans cette lettre de politique sectorielle, tournent autour des infrastructures, des ressources humaines, des médicaments et de la bonne gouvernance.

Les principales défis du ministère de la Santé et de l’action sociale sont entre autre de réduire la mortalité maternelle, néo-natale et infantile, maîtriser les déterminants de la santé et faire promouvoir l’équité dans l’offre et la demande des services de santé et de l’action social.

Cependant, le ministre Abdoulaye Diouf Sarr a indiqué que l’Etat du Sénégal compte accompagner de manière permanente les structures hospitalières afin qu’elles soient accessibles à tous.

Par ailleurs, le ministre de la Santé et de l’action sociale a rappelé que l’objectif d’une structure de santé n’est pas de chercher la rentabilité financière, mais d’être équilibré pour que les activités soient soutenables.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL