Annonces
Annonces
» » » » » A Kaffrine, les secteurs sociaux auraient connu...

A Kaffrine, les secteurs sociaux auraient connu de réels progrès avec le PSE

2017-03-29T21:28:09+00:0031 Partages

Les secteurs sociaux de la région de Kaffrine ont connu de réels progrès depuis la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (PSE), a indiqué le chef du service régional d’appui au développement local de Kaffrine, Aboubacar Diakhaté.

’’Depuis la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent, beaucoup d’investissements ont été réalisés dans la région de Kaffrine. Il n’y a pas un secteur où un programme n’a pas été mis en œuvre’’, a-t-il dit, rapporte l’agence de presse sénégalaise.

M. Diakhaté s’exprimait en marge d’un atelier de validation de la contribution de la région de Kaffrine à la Revue annuelle conjointe (RAC) de la politique économique et sociale.

L’adjoint au gouverneur de Kaffrine, chargé du développement, Cheikh Ndiaye, des autorités locales, des préfets, des sous-préfets et des chefs de service, etc., ont pris part à la rencontre.

’’L’objectif recherché à travers cet atelier, c’est de voir en matière de politique publique, les progrès qui ont été faits dans différents secteurs dans la région de Kaffrine. C’était un exercice de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre du PSE’’, a expliqué M. Diakhaté, par ailleurs membre du comité restreint chargé d’élaborer la contribution de la région de Kaffrine à la RAC.

Il a souligné que dans les secteurs de la santé, l’éducation, l’agriculture, des progrès réels ont été enregistrés.

’’Entre 2015 et 2016, des performances ont été atteintes dans tous ces secteurs sociaux. Il y a eu des améliorations’’, a-t-il salué.

’’Au niveau de l’agriculture, a-t-il insisté, des performances ont été atteintes, surtout par rapport à la production du riz, où la région est passée de 787 kilogramme par hectare, en 2015, à 1.600 kg par hectare, en 2016’’.

’’Par rapport à la santé, en matière de couverture sanitaire, de couverture du personnel et d’infrastructures, des performances ont été atteintes. Et pour l’éducation, nous avons remarqué de réels progrès’’, s’est-il félicité.

M. Diakhaté a par ailleurs rappelé que la tenue de cette revue annuelle conjointe (RAC) a été instituée par le gouvernement pour rendre compte de l’état d’avancement de la mise en œuvre de la politique économique et sociale.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces