Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » » » 97% des 407 000 entreprises au Sénégal sont des...

97% des 407 000 entreprises au Sénégal sont des PME avec un chiffre d’affaire médiocre

2017-08-11T23:27:09+00:00109 Partages

Quatre-vingt-dix-sept pour cent des 407 000 entreprises recensées au Sénégal, sont des petites et moyennes entreprises (PME) avec un chiffre d’affaires annuel inférieur à deux milliards de francs CFA, a indiqué le directeur général de l’Agence pour le développement et l’encadrement des PME (ADEPME), Idrissa Diabira.

Sur l’ensemble des 407 000 entreprises répertoriées, 97 pour cent sont dans l’informel et plus de 60 pour cent d’entre elles sont sur l’axe Dakar-Thiès-Diourbel, a expliqué M. Diabira à l’occasion d’un atelier technique sur la mise en place du réseau « Sénégal PME« , indique l’agence de presse sénégalaise.

Selon le DG de l’ADEPME, la compétitivité, la formalisation et la territorialisation sont les ’’grands défis’’ auxquels ces entreprises sont confrontées.

« Même si 97 pour cent des entreprises sont dans l’informel, elles ne représentent que 16 pour cent du chiffre d’affaires global des PME. Donc, nous devons renforcer la PME sénégalaise« , a-t-il estimé, relevant que seuls 28 pour cent des PME ont accès à la commande publique, rapporte la même source.

Selon lui, il faut voir comment faire pour que 50 pour cent de la commande publique, des impôts et des ressources nationales, puissent profiter à la PME sénégalaise.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • Etonné
    12/08/2017 08:30

    Euh, donc un chiffre d’affaire « médiocre » vous le définissez par « moins de 2 milliards annuel !!! »
    Il faut revoir et tropicaliser vos définitions.
    Définir au Senegal la PME par un CA de 5 milliards c’est se cacher derrière son petit doigt. Moi si j’ai 50 millions dans l’année avec mes 5 employés je suis heureux. La « médiocrité » est relative. Au lieu de taxer nos performances de médiocre, diminuez nous la pression fiscale, couvrez nous auprès des banques pour le garanties demandées…
    Au lieu de cela, vous restez dans vos bureaux climatisés à définir des « normes » en totale déphasage avec les réalités auxquelles nous, nous nous sommes confrontés sur le terrain.

    La « commande publique » ? Qu’appelez vous avoir accès à la commande publique ?
    Pouvoir postuler ou avoir gagné une commande publique. Si c’est ce dernier cas, je doute de votre chiffre de 28%. Déja avec 97% des PME qui sont dans l’informel …

    Bref, arretez vos études et séminaires et rejoignez nous sur le terrain pour créer des emplois à nos risques et péril, et créer la vrai richesses qui n’est pas celle des bureaucrates donneurs de leçons !!!!

    Y en a marre …

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces