Révélations: « The Special One – The Dark Side of Jose Mourinho », quand Mou insultait ses joueurs du Real dans les vestiaires

Tidiane Thiam Tidiane Thiam

2014-04-07T18:45:15+00:00 Partages

Révélations: « The Special One – The Dark Side of Jose Mourinho », quand Mou insultait ses joueurs du Real dans les vestiaires
Annonces

Comme souvent dans le monde du football, la publication d’un livre sur une personnalité apporte son lot de déclarations fracassantes et de révélations croustillantes. Et comme c’était à prévoir, José Mourinho n’échappe pas à la règle. Alors que le livre The Special One – The Dark Side of Jose Mourinho de Diego Torres paraîtra en version anglaise le 10 avril prochain, une anecdote sur le coach portugais filtre déjà dans la presse anglaise et révèle, comme le titre de l’ouvrage le laisse supposer, les côtés les plus sombres du Special One.

L’auteur, journaliste pour El Pais, revient sur un Clasico Real Madrid-Barça du 16 avril 2011. Quelques heures avant la rencontre, les projets du Mou de positionner Pepe au milieu de terrain filtrent dans la presse. Une information que ne va pas du tout digérer le Portugais, et ce malgré le match nul 1-1 venu mettre fin à une série noire de cinq défaites consécutives contre l’ennemi catalan. Dans les vestiaires après la rencontre, il va laisser exploser sa rage et s’en prendre violemment à ses joueurs.

« Vous êtes des traîtres. Je vous ai demandé de ne parler à personne de l’équipe alignée mais vous m’avez trahi, » rapporte l’auteur de l’ouvrage. « Cela prouve que vous n’êtes pas de mon côté. Vous êtes des fils de p***. (…) Le seul ami que j’ai dans ce vestiaire c’est Granero… et je ne suis même plus sûr de pouvoir lui faire confiance. Vous m’avez tous laissé tout seul. Vous êtes l’équipe la plus déloyale que j’aie jamais eu de toute ma vie. Rien de plus que des fils de p***. » Un discours fracassant ponctué d’une bouteille jetée contre un mur, qui a forcément eu son effet dans le vestiaire bourré de stars du Real Madrid.

Diego Torres ajoute à l’anecdote qu’Iker Casillas aurait tout bonnement ignoré son coach et « fait comme si de rien n’était », se dirigeant vers les douches avant même que le Special One ne termine son intervention. Encore une preuve du malaise régnant entre les deux hommes durant le passage de Mou sur le banc madrilène. Une intervention qui terminera avec un Mourinho en sanglots, comparant football et guerre du Viêt-Nam et menaçant ses joueurs : « Si j’étais au Viêt-Nam et que je vous voyais rire d’un partenaire, j’attraperais un pistolet et je vous tuerai. Maintenant c’est à vous de chercher celui qui a fait fuiter la composition. » Si l’anecdote remonte à 2011, nul doute qu’elle risque de faire grand bruit dans les semaines à venir… Pas l’idéal pour préparer un quart de finale retour de Ligue des champions. En tout cas, les joueurs de Chelsea sont prévenus : le Happy One n’est pas toujours digne de son surnom.

avec Foot Mercato

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces
L'ACTU EN TEMPS RÉEL
Afficher les suivants..