Gaston Mbengue sur la crise dans l’arène : «La lutte simple est moins stressante»

Aliou FAMA Aliou FAMA

2014-04-07T15:41:43+00:00 Partages

Gaston Mbengue sur la crise dans l’arène : «La lutte simple est moins stressante»
Annonces

Avec la crise financière qui sévit dans l’arène, tous les moyens sont bons pour les promoteurs de se retirer ou de se tourner dans la lutte simple. C’est pourquoi Gaston Mbengue, que l’on surnomme le «Don King» de l’arène a organisé dimanche un tournoi de lutte sans frappe au stade Demba Diop de Dakar.

Une compétition qui a réuni au total 166 lutteurs, venus des coins les plus reculés du Sénégal. A l’issue des joutes, Thiaka Faye, récemment médaillé d’argent au championnat d’Afrique de lutte olympique a battu en finale son homologue de l’équipe nationale, Cheikhou Diouf. En plus de son trophée, Thiaka qui a également été médaillé d’or au Jeux de la Francophonie 2013, a gagné la somme de 3 millions Fcfa. Une somme relativement insignifiante comparée aux cachets de la lutte avec frappe, qui connait actuellement une crise financière, avec le retrait des sponsors.

Ce qui a fait dire à Gaston Mbengue que «la lutte simple est moins stressante. On ne pense pas au reliquat que nous devons à tel ou tel lutteur. D’habitude dans la lutte avec frappe, on peut des fois dépenser 200 millions pour seulement deux lutteurs. C’est un peu égoïste, donc j’ai décidé de penser à ces lutteurs, qui sont souvent plus talentueux que la majorité des lutteurs dans l’arène», a indiqué Gaston Mbengue à la fin de son tournoi de lutte simple dimanche.
gfm

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces
L'ACTU EN TEMPS RÉEL
Afficher les suivants..