Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

+221 33 823 43 43

Christine Boutin : « L’homosexualité est une abomination »

La rédaction La rédaction2014-04-02T16:59:36+00:00 Partages
Christine Boutin : « L’homosexualité est une abomination »
Annonces

Christine Boutin évoque son corps, son mari, les moeurs politiques, DSK, l’homosexualité, ou la prostitution dans le magazine « Charles », dont le 9e numéro, consacré à la politique et au sexe sort ce mercredi 2 avril. Selon le trimestriel, la fondatrice du Parti chrétien-démocrate se livre « avec une franchise quasi biblique ». Nos confrères d’Europe 1 ont déjà relevé les extraits les plus savoureux.

« Je n’ai jamais condamné un homosexuel. L’homosexualité est une abomination. Mais pas la personne. Le péché n’est jamais acceptable, mais le pécheur est toujours pardonné », explique notamment Christine Boutin.
J’ai des amis homosexuels. Ils sont pécheurs. Je suis dans le péché, moi aussi, mais vous ne me verrez jamais faire l’apologie d’un péché. »
« Je ne suis pas quelqu’un d’incestueux »

Sur son mariage avec Louis Boutin, son cousin germain, elle déclare : « Je ne vois pas ce qu’il y a de mal à se marier avec son cousin germain. Ni la République, ni ma religion ne me l’interdisent. Cela fait belle lurette qu’il n’est plus mon cousin. Des cousins, j’en ai d’autres, je ne me suis pas mariée avec eux ». Elle est néanmoins touchée par les critiques : « C’est ce que sous-entendent ces personnes qui me blessent. Elles sous-entendent l’inceste. Je ne suis pas quelqu’un d’incestueux ».

« On s’imagine que je suis une bonne femme dans le formol, mais je suis comme tout le monde, j’aime la vie. La sexualité fait partie de la nature humaine. Je ne dis pas : ‘mettez votre ceinture de chasteté !’ Bien au contraire », confie-t-elle également.

En ce qui concerne l’affaire DSK, Christine Boutin n’exclut pas un « complot politique ». « Qu’est-ce qu’il y a d’extraordinaire à ce que DSK saute une fille ? Je pense qu’il en a sautées pas mal ! Pourquoi joue-t-on le patron du FMI sur un truc pareil ? », s’interroge-t-elle.

« Il y a du reste quelque chose qui, honnêtement, me paraît toujours bizarre dans cette affaire. Vous savez, en politique, tout est permis pour tuer. On utilise tout. Qu’on mette en cause la responsabilité du patron du FMI sur une affaire de coucherie… », ajoute-t-elle.

Source: nouvelobs.com

Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL