Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

+221 33 823 43 43

Affaire Karim Wade : Bibo Bourgi malmené par la Crei

Aliou FAMA Aliou FAMA

2014-04-02T12:00:12+00:00 Partages

Affaire Karim Wade : Bibo Bourgi malmené par la Crei
Annonces

Ibrahima Khalil Bourgi, dit Bibo, a été entendu, hier, par les juges de la Commission d’instruction de la Cour de Répression de l’Enrichissement illicite (Crei) dans l’affaire des biens supposés mal acquis de Karim Wade, le fils de l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade. Nos confrères de Libération informent que cette audition, qui a duré pas moins de dix (10) heures de temps, a été l’occasion pour le substitut du procureur spécial près la Crei, Antoine Bakhoum, de bombarder Bibo de vingt cinq (25) questions.

Toujours selon nos confrères, les juges ont, durant cette audition, sorti leur  » arme secrète « . Il s’agit des résultats des commissions rogatoires effectuées au Luxembourg et qui auraient révélé des transferts d’actions des sociétés Daport, Fraport et Afriport impliquant Bibo Bourgi.

Et ce, alors même que les instructions étaient en cours ! Le mis en cause aurait nié avoir effectué ces transferts alors même qu’il était sous contrôle judiciaire et, donc, interdit de sortie du territoire. Les juges ont ensuite interrogé Bibo sur la révélation faite par Bara Tall, le patron de Jls, selon laquelle le terrain sur la corniche ouest du prévenu lui avait d’abord été octroyé avant qu’un bon jour, l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, ne l’appelle pour lui demander de partager ledit terrain en quatre (4). Me Wade se servira en même temps que Bibo et Karim de ces parcelles qui avaient déjà été remblayées par Bara Tall.

Pour sa défense, Bibo Bourgi demandera à être confronté au boss de Jls et à ses anciens employés, Paul et Madeleine Sarr, dont les noms figurent dans les documents de constitution de la société Abs, ces derniers, sa domestique et son frère (sic !), ayant soutenu avoir agi sur son instruction. Bibo, rappellent nos confrères, avait aussi été mis en cause par Elimanel Diop, le Directeur général de Ahs, dans la constitution de cette société de transport aéroportuaire.

Annonces

Un commentaire

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL