Annonces
Annonces
» » » » 1er  Mai: Mamadou Lamine Dianté décline les...

1er  Mai: Mamadou Lamine Dianté décline les attentes des enseignants…

Le secteur de l’enseignement du primaire, du moyen et secondaire a connu une forte perturbation. C’est du moins l’avis de Mamadou Lamine Dianté du Grand cadre qui estime aussi qu’il faut revoir la gestion démocratique du personnel.

A l’en croire les acquis du mouvement syndical sont remis en cause. C’est le cas de la gestion démocratique du personnel remis en cause au ministre de l’Education nationale et au niveau du ministère de la formation professionnelle avec la désignation de certains chefs d’établissement sans respecter la procédure.

« Il y a aussi le système de quota qui revient. Jusqu’en 2008,  c’était un recrutement par quota qui était fait. A partir de 2008, nous avons demandé et obtenu de l’Etat le  recrutement universel. Cela nous revient sous une autre forme avec le système de quota au niveau de la mise en solde qui devait normalement être automatique », énumère-t-il sur Sud Fm.

Pour M. Dianté, le deuxième axe de la préoccupation des enseignants demeure être la lenteur administrative dans la délivrance des actes administratifs, dans la mise en solde et les paiements de rappels. Le leader du Grand cadre n’a pas manqué d’évoquer la question sempiternelle de la formation diplomante des enseignants, la question des passerelles professionnelles dans le moyen secondaire ainsi que l’examen du régime indemnitaire des enseignants.

Annonces
Annonces

5 commentaires

  • ndary baba
    01/05/2016 21:14

    il nya rien a revoir.il faut seulement aller travailler.kou guisse salekh yi khamne sono,ligueyooo…bandes de faineants

  • dior
    01/05/2016 22:15

    diante ya fate way demal ligueyi

  • Alioubadara diallo
    02/05/2016 08:27

    Aller travailler vaut mieux que de faire la guerre

  • lamine
    02/05/2016 08:31

    Merci M.L.Dianté, la faute c’est l’état , ce qu’il dit et la réalité sont diamétralement opposé. combien d’enseignants sont entrain d’attendre leur acte , je pense à la génération 2005, 2006 ,et 2007

  • Mamadou Diop.
    05/05/2016 20:36

    Diante tu nous pompes
    l’air vous exagérez. Trop c’est trop

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces