Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
Annonces
» » » 17 bœufs, victimes d’un emprisonnement,...

17 bœufs, victimes d’un emprisonnement, meurent à la suite d’un règlement de compte

2014-08-23T19:06:26+00:00 Partages

Las de voir son champ dévasté par le troupeau des bergers, Tamsir Biteye, établi à Prokhane, a empoisonné l’herbe ceinturant son champ. Et mercredi dernier, Moussa Dieng, habitant Nioro du Rip, perturbé par la famine et la sécheresse qui sévissent à l’intérieur du pays, a donné ordre à ces deux bergers de conduire ses bœufs vers des prairies verdoyantes.
A Mandi Ouolof où ils ont élu domicile, les bergers lâchèrent le troupeau dans un pâturage jouxtant le champ de Tamsir Biteye saupoudré de poison à la périphérie. Et c’est en début de soirée que les bœufs commençaient à être mal en point. Six bœufs périssent, puis cinq autres et finalement 17.
Selon L’Obs, les gendarmes de Nioro arrivés sur les lieux, ont fait les constats d’usage et arrêté le propriétaire du champ qui a avoué son acte.

Annonces
Annonces

3 commentaires

  • bari histoire
    24/08/2014 14:39

    je savais pas qu au senegal on emprisonnait les animaux

  • bari histoire
    24/08/2014 14:40

    empoisonnement svp

  • cheikh ndiaye
    24/08/2014 18:16

    On emprisonne tellement dans ce pays que les journalistes « foncondent ou plutot confondent emprisonnement et empoisonnement. Il ne manquerait plus que l’on se mette à envoyer des boeufs à rebeuss si c’est n’est pas pour ameliorer le quotidien des pensionnaires qui est si maigre.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces