Annonces
Annonces
» » » 14 heures de discussions pour rien : Les...

14 heures de discussions pour rien : Les frontières entre le Sénégal et la Gambie restent fermées

Il faut appeler un chat, un chat ! Les négociations entre les autorités sénégalaises et gambiennes ont échoué. Rien de concret n’a été décidé pour la réouverture des frontières, ni pour la construction d’un pont sur le fleuve. Le site d’information de Radio France internationale qui donne un compte rendu de la rencontre, indique que les frontières entre le Sénégal et la Gambie sont loin d’être rouvertes.

Si Dakar souhaite que le blocus qui dure depuis trois mois soit levé rapidement, il faudra, avant tout, de nouvelles discussions, autant avec les autorités gambiennes qu’avec les transporteurs du Sénégal. Les deux pays ont discuté ce dimanche, la délégation de Banjul exigeait une réouverture immédiate, elle n’a pas obtenu gain de cause.

Quatorze longues heures de discussions ont permis d’aboutir à un simple procès-verbal dans lequel il est indiqué que les onze points abordés – notamment la réouverture des frontières, la construction du pont sur le fleuve Gambie, la coopération judiciaire ou encore la pêche – devront être à nouveau négociés.

Les deux pays ne s’entendent que sur un point : la nécessité d’instaurer un véritable dialogue. Saliou Ndiaye, ambassadeur du Sénégal en Gambie, a lu ce procès-verbal : « Décision des deux délégations : se retrouver à Dakar pour échanger afin de trouver des solutions communes aux difficultés dans l’intérêt des deux peuples ».

Garanties de Banjul

Principal point de crispation : les frontières. Dakar a refusé que le terme « blocus » apparaisse dans le procès-verbal. Si la volonté de rouvrir les postes douaniers le plus rapidement possible est évoquée, les autorités du Sénégal attendent visiblement des garanties de Banjul. Mankeur Ndiaye, ministre sénégalais des Affaires étrangères : « Nous nous sommes engagés également à tout mettre en œuvre pour que le trafic revienne à la normale en rapport avec tous les acteurs qui sont concernés sur le terrain ».

Mais aucun chronogramme n’est encore établi, selon le ministre : « Nous espérons que ça pourra se faire le plus rapidement possible ». La délégation gambienne venue avec un seul objectif, obtenir la réouverture des frontières, repart donc avec l’obligation de respecter une feuille de route. Pour l’obtenir, des négociations doivent se tenir au plus tard d’ici fin juillet 2016. Le bras de fer est donc loin d’être terminé.

Annonces
Annonces

21 commentaires

  • lui
    16/05/2016 13:04

    Hoooooooooooooo merde encore

  • babandakarou
    16/05/2016 13:41

    donc nite gni daniouye continuer di soufrire ba juillet encore

  • ndanane
    16/05/2016 13:48

    la frontire de l Algrie avec Maroc depuis combien f anne maintenant chacun sais qui es qui jameth est impolie

  • mamadou Balde
    16/05/2016 14:02

    c’est domage pour le peuple gambien d’avoir un fou comme prezi.ils n’ont ka prendr leur responsabilits.la libert ne s’obtient pas sous l’arbre a palabre.vive le SENNEGAL!!vive le prezi MACKY.

  • USA diaspora
    16/05/2016 14:15

    excellent job ..nous sommes fiers de la demarche des autorites senegalaise et de l,implications patriote des transporteurs du Senegal..merci mister president, thank you mister Gora khouma ,thank you mister le minister des affairs etrangeres.. voila une demarche mesurei ,sure et Avec hauteur.. montrer votre suprematie et mener ce dialogue jusqu,a securiser vos demandes..C,est bien le moment ou jamais..vous avez affaire a un fou ,un Dement qui prend ses decisions selon ses humeurs du moment..C,est bien la gambie qui a besoin du Senegal..nous de la diaspora aux USA suivons de pres LA situation et supportons LA fermeture et la fermetei du president macky sall dans cette affaire et Les positions aggressives ,patriotes mais mesurei du president groupe parlementaire Mr Moustapha diakhate.. vive nos leaders ,vive le Senegal et vive Les gambien prigressistes.. en bas Yaya diame le dictateur ,le fou sanguinaire, inculte et limitei..

  • houna
    16/05/2016 15:26

    montrez vos muscles et faites ce que vous voulez les peuples souffrent mais resteront

  • papis boly
    16/05/2016 15:32

    le ministre doit maintenir le blocage jusqu’ construire une nouvelle pont pour rsoudre le problme une fois pour toute

  • Papefamara
    16/05/2016 16:36

    C vrais que en passant par Tamba c fatiquant mais en passant par le bac c la SOUFRANCE TOTAL

  • Boy Nar
    16/05/2016 17:04

    Il faut des mesures d,accompagnement pour alleger les difficultes du contournement: subvention du prix du carburant par exemple,mais surtout entretien de la route Tamba/Kolda et creation de postes de repos et de restauration.

  • don dre dautarin
    16/05/2016 17:09

    Deiu est grand, tous vas passee

  • yoonou Diama
    16/05/2016 17:18

    Il Faut arrêter avec l’hypocrisie. La Gambie et le Sénégal sont 2 pays independants, différents et souverains. Que chacun des 2 pays s’occupe d’abord, de sa continuité territoriale, de ses voies de communications et de ses problèmes d’importations. Lorsque chacun des deux pays sera autonome par rapport à l’autre, la paix viendra d’elle-même.

  • leuz
    16/05/2016 20:16

    C’est bien pour la Gambie. Nos autorits doivent mettre les points sur les i.On parle beaucoup du pays de la teranga et ceci nous porte prjudice. Nous ne sommes pas respects du tout par les autres pays de la sous regions.Nos compatriotes sont malmens partout et c’est pas normal. Niit dafay am foula ak fayda sinon On te prend pour un BONBON.

  • USA diaspora
    16/05/2016 20:21

    @ boy Nar.tu as parfaitement raison .ta proposition est pertinent….mais d,autre part anonce tes couleurs par UN pseudonym senegalais et cessez de vous identifier en Nar ou arabe..surement tu noir de couleur donc africains..arretez de clamer votre appartenance Nar ou arabe alors que ces derniers vous considerent comme des sous etres..quand bien meme vous devez avoir une parentei Maure,revendiquez votre africanitei..nous sommes bien confus ici aux USA ou nous vous considerons vulgaires et con quand certains africains se reclament Nar ou arabes alors que ces derniers vous regardent en dessous du singe ..dites plutout senegalais tout cours ou africains.

  • Dija
    16/05/2016 20:29

    Bay lne guayi liguey

  • Rijal
    16/05/2016 20:41

    Peuples freres amis gambiens ayaient foi en dieu le seul tout puissant et descander se impolie de merde de yayah jammey il nest rien

  • maodo
    16/05/2016 20:52

    le blanc a réussi deux freres comme le senegal et la gambie ne parviennent toujours pas à résoudre leur probleme entre eux mais il faut qu’ils attendent les occidentaux viennent et tout africain sait qu’ils n’interviennent que dans leur profit c’est vraiment dommage pour la peau noire que Dieu nous vient en aide si non

  • bai fall
    16/05/2016 21:13

    I wish to find good solution one day every body must know the two country’s have own independent but gambia have total good luck every one

  • sy
    16/05/2016 23:59

    antouca le Senegal ne doi Pa bce c garde

  • samba ba
    17/05/2016 01:52

    Nous avons des autorités vraiment à savoir gérer serieusement cette situation

  • DIEYE
    17/05/2016 07:06

    Maintenez ils vont lâcher prise car bientôt l’hivernage et le ramadan

  • pape ousseyno
    17/05/2016 09:35

    akon

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL