Annonces
Annonces
» » » » » » » 105ème conseil d’administration de la Boad :...

105ème conseil d’administration de la Boad : 73 milliards de FCfa pour des projets au Sénégal

2017-06-28T16:48:07+00:0041 Partages

Au cours du premier semestre de l’année 2017, la Banque ouest africaine de développement (Boad) s’est singularisée par une intense activité opérationnelle qui, d’ailleurs, est en droit ligne de la dynamique enclenchée en 2016.

En effet, sous réserve de l’approbation des propositions d’engagements nouveaux soumises à l’ordre du jour, les engagements de la Banque pour ce semestre sont estimés à 343,4 milliards de FCfa, soit 79 % de la cible annuelle », a détaillé le président de la Boad, Christian Adovelande, lors de l’ouverture de la session du Conseil d’administration.

A l’en croire, cette tendance reflète largement les besoins de financement des États membres et des entreprises privées dans un contexte économique favorable au sein de la zone Uemoa.

Une zone où, selon M. Adovelande, « la croissance devrait s’établir à 7,3 % contre 6,8 % en 2016 ». Cette embellie est portée notamment par les investissements dans les infrastructures et les performances des transports et des communications.

Toutefois, en dépit de cette dynamique positive, la Boad, selon son président, entend « tenir dans les limites de ses prévisions d’engagements pour 2017 ».

Concernant la mobilisation des ressources, il est à noter que les États et les institutions de l’Union ont doté la Boad d’une enveloppe de 28 milliards de FCfa dans le nouveau mécanisme de bonification.

Le Programme d’entretien périodique 2017-2019 des routes revêtues est aussi concerné. Il porte sur l’entretien périodique de 722 km du réseau routier revêtu ainsi que l’élargissement et le renforcement des routes revêtues sur les axes Kaffrine-Mbacké et Fatick-Foundiougne-Passy sur une longueur de 167 km pour un montant 30 milliards de FCfa.

Une enveloppe de 4,5 milliards de FCfa ira à la construction d’un complexe immobilier commercial et résidentiel à Dakar et à la réalisation de résidences hôtelières à Saly par la Société immobilière de la presqu’île (Sipres).

« Il s’agira de réaliser, d’une part, des appartements, des espaces bureaux et centres modulables sur une superficie de 3.900 m2 et 140 places de parking et d’autre part, 40  résidences équipées sur la station balnéaire de Saly », détaille le communiqué.

Enfin, la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec), au titre des opérations à court terme, va bénéficier d’une enveloppe de 20 milliards de FCfa en guise de facilité le financement partiel de son cycle d’exploitation.

Ce qui fait une enveloppe de 73 milliards de FCfa pour le Sénégal. D’autres pays comme la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Togo, le Mali, le Niger et le Burkina Faso vont également bénéficier de ces nouveaux financements via divers projets. (Soleil)

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces